Oui, Barack Obama peut se séparer de son BlackBerry

19 novembre 2008 à 18h40
0
Plus que jamais, Internet aura été au cœur de la campagne présidentielle américaine qui s'est achevée le 4 novembre 2008 par l'élection de Barack Obama, premier président des États-Unis... accroc au BlackBerry ! Il se pourrait néanmoins qu'il soit contraint de s'en séparer quand il rentrera en fonction le 20 janvier 2009.

D'après un récent article du New-York Times, Barack Obama aurait toujours son BlackBerry à la ceinture et il s'en servirait non seulement pour consulter ses e-mails et y répondre mais aussi pour lire les briefings préparés par ses collaborateurs, des extraits de blogs et différents sites d'information.
012C000001777894-photo-barack-obama-avec-son-blackberry.jpg
Crédit photo : Ozier Muhammad / The New York Times

Mais une fois en poste et pour des raisons administratives et de sécurité découlant du Presidential Records Act, le texte qui régit les fonctions du président des États-Unis, toute la correspondance officielle de ce dernier doit pouvoir être archivée dans un registre officiel qui peut être rendu public dans certains cas, comme l'affaire du piratage des emails de Sarah Palin l'avait déjà révélé. A défaut de pouvoir être sécurisé et archivé, le BlackBerry du Président n'est donc plus le bienvenu.

Barack Obama pourrait toutefois être le premier occupant de la Maison Blanche à disposer d'un ordinateur portable sur le bureau oval. En attendant de changer les États-Unis, Barack Obama va devoir changer... de téléphone !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
scroll top