Guéguerre entre Free et FT sur les ouvertures ADSL

29 août 2005 à 10h30
0
000000DC00135641-photo-free-freeplayer.jpg
Dans la guerre qui oppose Free et France Télécom sur les délais d'ouverture des lignes ADSL, c'est une fois de plus le dégroupage qui est au coeur du problème, Free publiant la semaine dernière un communiqué contestant les délais de livraison d'accès ADSL annoncés par l'opérateur historique. Quand annonce un délai d'ouverture d'une ligne totalement dégroupée entre 2 et 4 jours, Free estime que celui-ci est en réalité de 5 jours. Quant au dégroupage partiel lorsque France Telecom estime qu'il prend 2,7 jours, Free indique avoir constaté un délai moyen de 10,8 jours en juillet. Et Free d'indiquer que le respect du délai contractuel à l'ouverture des lignes par FT ne serait que de 87%.

Du côté de l'opérateur historique on essaye de temporiser en indiquant que la manière de comptabiliser est différente ce qui expliquerait les écarts relevés. En effet quand France Télécom ne compte que les jours ouvrés, (la maison mère de Free) compte tous les jours, y compris les week-end. France Télécom espère donc homogénéiser les méthodes de calcul avec Free alors que le directeur général de ce dernier indique être du point de vue de l'utilisateur qui constate une réelle différence entre les chiffres avancés par France Télécom et la réalité. Free concède toutefois que les choses s'améliorent et que France Télécom fait des efforts, qualifiés d'importants sur la qualité de ses services.
Modifié le 26/11/2020 à 09h48
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Du Volari bientôt dans les chipsets ULi et SiS ?
Le Creative Zen Micro est disponible en 6 Go
Apple : retard possible pour la transition Intel ?
PNY lance sa GeForce 7800 GT
Le X800 GT All-In-Wonder d'ATI arrive
Peer To Peer : eDonkey reprend le dessus
Total Club Manager 06 (LFP Manager) se dévoile
Megaman X8 sur PC dès le mois d'octobre
Une nouvelle solution de sauvegarde IBM en continu
Rio Music, c'est fini...
Haut de page