Google Reader : traduction des flux RSS à la volée

0
Cela fait tout juste trois ans que Google a lancé un service en ligne baptisé Google Reader qui permet comme son nom le laisse penser de gérer une liste de flux RSS depuis tout navigateur web.

Dès lors, il est possible d'être averti en quasi temps réel des nouveautés publiées par ses webzines ou services web favoris, différents logiciels s'étant ensuite greffés autour de « Google Reader » pour permettre de recevoir des alertes de publication nouvelles notes notamment via Firefox. Cette fois, c'est une nouvelle fonction qui a été ajoutée comme le précise Chrix Finne, l'un des chefs de projet de Google Reader.

Pour tous les flux RSS étrangers, une nouvelle option dans le menu « paramètres de flux » permet désormais de traduire à la volée son contenu dans sa propre langue. Pour un flux RSS rédigé en langue Anglaise, il suffit alors de cliquer sur « traduire dans ma langue » pour que Google utilise son service de traduction en ligne pour le traduire en français à la volée tout en restant dans l'interface Google Reader. Toutes les nouvelles notes du flux seront alors automatiquement traduites dans la langue de Molière. Il suffit de décocher cette option pour retrouver la langue initiale du flux RSS.

01C2000001763556-photo-google-reader-traduction.jpg

« Version Anglaise du flux RSS »

01C2000001763558-photo-google-reader-traduction.jpg

« Traduction en français »
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

« Des nouvelles technologies à un nouvel enjeu social ! », une tribune de Luc Bretones
  MotoGP 08  : la démo jouable est disponible sur PC
Vertu et Ferrari dévoilent une nouvelle édition spéciale de l'Ascent Ti
Un GeForce 9600 GSO peut en cacher un autre
OpenOffice.org 3.0 : plus de 10M de téléchargements
Sony présente le PRS-700, un eReader tactile
DoCoMo va investir 2,7 milliards de dollars dans Tata Teleservices
Microsoft et Verizon seraient prêts à conclure un partenariat de $1 milliard
Nadéo :  Virtual Skipper Online  dispo gratuitement
Fennec : Mozilla ne compte pas développer de version Android de Firefox mobile
Haut de page