Microsoft Encarta dorénavant vendu seulement en ligne

0
C'est dans la plus grande discrétion que le géant des logiciels, Microsoft, vient de mettre un terme à la commercialisation de son encyclopédie numérique Encarta. Lancée pour la première fois en 1993, d'abord sous la forme d'une encyclopédie multimédia anglaise, Encarta s'est peu à peu imposé comme une référence en matière d'encyclopédies, notamment depuis sa traduction en français. Depuis quelque temps pourtant, les ventes de logiciels en version boîte sont sur le déclin, et Microsoft n'est pas épargné. Le géant de Redmond a ainsi suspendu depuis plusieurs années la commercialisation en Europe et plus particulièrement en France, de Money, son logiciel de gestion des finances personnelles alors que l'éditeur a purement et simplement mis un terme à la commercialisation de ses logiciels de retouche photographique, PictureIt qui était par la suite devenu Microsoft Photo Suite.

Cette année, la victime se nomme Encarta. Microsoft a en effet suspendu la commercialisation en version boîte de l'encyclopédie. Pourtant le logiciel existe encore puisqu'une version 2009 est même disponible, sans que l'on sâche exactement les nouveautés qu'elle propose. Celle-ci est dorénavant vendu exclusivement en ligne, par téléchargement, pour un montant de 63 euros TTC.

000000F501759304-photo-encarta-2009.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Norton SystemWorks passe en version 12.0
AT&T devrait acquérir Centennial pour 944 millions de dollars
Ecouteurs & pacemakers : problème avec les baladeurs
Réseaux sociaux: Air France et KLM lancent bluenity.com
Android : une mise à jour contre le jailbreak, une nouvelle faille sérieuse découverte
Nokia : Friend View (réseau social mobile) et Multiscanner pour smartphones S60
ODF : Sun et IBM proposent un kit de développement
SMS frauduleux : 10 000 plaintes reçues en 15 jours
Arcep : bientôt des numéros de mobiles commençant par 07 ?
Licence 3G : Matignon en faveur d'un 4e acteur ?
Haut de page