KaZaA ne sera pas déconnecté

Vincent
07 décembre 2004 à 10h42
0
00FA000000051752-photo-kazaa-logo.jpg
Dans l'affaire qui oppose KaZaA à une trentaine de labels et de maisons de disques (voir cette brève), le juge chargé du dossier a d'ores et déjà fait savoir qu'il n'avait pas l'intention de demander au service d'arrêter toutes ses activités. Il a d'ailleurs été précisé que les responsables de KaZaA devaient "s'assurer que les droits d'auteur étaient respectés, mais qu'il n'avait pas pour responsabilité de contrôler Internet".

Des experts techniques américains sont arrivés ce week-end en Australie afin d'examiner le cas de KaZaA. Ils devront déterminer si oui ou non la firme est en mesure de filtrer les contenus présents sur son réseau. Selon les dires des experts, KaZaA pourrait être dans l'obligation de mettre en place un système de filtrage afin d'éliminer tous les fichiers (notamment les fichiers audio) protégés par des droits d'auteur sur son réseau.

Aujourd'hui, le professeur "Leon Sterling", le responsable de la branche "innovation et recherche logicielle" de l'université de Melbourne a annoncé qu'il était possible d'obtenir des statistiques auprès du réseau KaZaA afin de "tracer" les utilisateurs du réseau qui échangent des fichiers illégaux.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
scroll top