KaZaA à nouveau devant la justice

Vincent
29 novembre 2004 à 09h15
0
Dans le procès qui oppose la société (Sharman Networks) qui édite le logiciel d'échanges de fichiers Peer To Peer aux maisons de disques, l'avocat chargé de représenter ces mêmes maisons de disques a déclaré, que KaZaA était devenue la plus grande technologie d'échange de fichiers dédiée au piratage de la musique jamais créée.

Dans cette affaire les audiences ont recommencé cette semaine à Sydney en Australie où est basé Sharman Networks. Cinq grandes maisons de disques ont déposé des plaintes contre Sharman Networks pour violation des droits d'auteur.

KaZaA regroupe 100 millions d'utilisateurs à travers le monde et il s'échange sur ce réseau 3 milliards de fichiers chaque mois. Sharman Networks annonce qu'il encourage ses utilisateurs à ne pas se servir de KaZaA pour le piratage et que la firme ne peut contrôler la façon dont est utilisé son logiciel. Des arguments qui ont déjà été retenus par une cour de justice américaine.

Les audiences concernant cette affaire devraient se terminer dans les trois prochaines semaines.
Modifié le 18/09/2018 à 14h57
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top