Presse : CSMonitor abandonne le print pour le net

0
Internet, avenir du journalisme ? Après un siècle de publication, le Christian Science Monitor, fleuron de la presse américaine d'information, va abandonner le papier (print) au profit de son édition en ligne à partir d'avril 2009.

Le virage sera-t-il bien négocié ? Fondé en 1908 par Mary Baker Eddy, en réaction à la presse à sensation, financé par une église (First Church of Christ, Scientist), le quotidien a gagné une réputation de sérieux pour sa couverture des affaires internationales. Quoi qu'il en soit, le CSMonitor, comme le New York Times ou le Wall Street Journal (racheté en 2007 par le groupe News Corp du conservateur Murdoch), n'échappe pas à la crise que traverse la presse aujourd'hui.

En 1970, le CSMonitor était diffusé à 220.000 exemplaires, contre 52.000 aujourd'hui. Résultat, le journal affiche une perte annuelle moyenne de 18,9 millions de dollars, pour un CA de 12,5 M$. Jusqu'ici, la majeure partie des revenus générés par l'éditeur du journal (Christian Science Publishing Society) émanait des abonnements (9M$/an de revenus) et non de la publicité (environ 1M$/an). Sur le Net, où le Monitor génère environ 1,3 M$/an, tout change.

Une édition électronique intelligemment monétisée, complétée d'une édition magazine le week-end, pourrait permettre au journal de Boston (Massachusetts) de conserver ses 8 bureaux étrangers, d'après John Yemma (ex-Boston Globe), directeur du Monitor. Toutefois, 130 collaborateurs devraient être remerciés. « Nous avons le luxe - l'opportunité - de faire dès maintenant le saut que la plupart des journaux devront faire dans les 5 prochaines années », a déclaré Yemma dans les colonnes du NYT. Actif sur la Toile depuis novembre 1995, considéré comme « l'un des meilleurs sites de presse du Web », le journal va devoir adapter son modèle. En ligne, le CSMonitor.com souhaite franchir les 20 millions de pages vues d'ici 5 ans, contre 3 millions aujourd'hui.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page