Film payant et légal sur le Web, bientôt en France

0
Alors que les premiers services de téléchargement de musique payants et légaux tels que iTunes Music Store, e-Compil, Fnac Music ou VirginMega sont disponibles en France maintenant depuis quelques mois, les services cinématographiques restent encore cantonnés aux Etats-Unis. Mais la situation évolue en France et les premiers services de vidéo à la demande (VOD) pourraient voir le jour prochainement.

Mercredi dernier, les fournisseurs d'accès à Internet et l'industrie du cinéma se sont réunis pour dresser les grandes lignes des services qui seront proposés dans notre pays. Il a été précisé pendant cette réunion que la vidéo à la demande ne sera diffusée que sur les réseaux ADSL fermés et sécurisés et que le paiement se fera à la séance (le prix n'a pas encore été défini) et non via un abonnement.

Les films ne pourront être diffusés que neuf à douze mois après leur sortie en salle. Ce délai sera en relation avec le succès du film. Le film ayant récolté plus d'un million de spectateur ne sera diffusé sur Internet qu'un an après sa sortie. Un délai qui vient rassurer le secteur de la location vidéo, mais pas celui des fournisseurs d'accès à Internet qui souhaitent des délais plus courts.

Si les choses ont un peu avancé sur le domaine de la vidéo à la demande en France à travers cette réunion, de nombreuses négociations vont encore avoir lieu et il reste difficile de donner une date pour la disponibilité d'un quelconque service.

Mise à jour : A noter que la FNAC propose déjà en vente des films numériques complet à télécharger au format WMV (il s'agit donc pas de vidéo à la demande) et à des prix allant de 7.99 à 12.99€ sur ce ce site. Le site netcine propose cependant de la véritable VOD pour des prix qui débutent à 4.9€/film.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Ensemble Studios : une surprise très bientôt ?
Quand ATI nous en apprend plus sur Longhorn
Un utilitaire bien pratique pour Pentium 4
Un gros bundle pour les cartes Point Of View
Brouilleurs GSM dans les salles de spectacle : une légalité en doute
ATI veut embrasser Linux
Philips de retour sur le marché des PC de bureaux
Le tout 90 nanomètres SOI chez AMD en 2005
TF1 ne défendrait plus le MPEG-4 pour la TNT payante
Julien BILLOT, Orange :
Haut de page