Sécurité : des erreurs 404 dangereuses...

Vincent
22 novembre 2004 à 13h55
0
Des hackers ont mis en ligne dernièrement des pages Internet qui exploitent les dernières failles d'Internet Explorer qui n'ont toujours pas été corrigées à ce jour (voir cette brève).

Selon le site spécialisé k-otik, les pages en question afficheraient une erreur 404 (erreur renvoyée lorsqu'on cherche à consulter une page web qui n'existe pas) mais chargerait en même temps un programme malicieux de type cheval de Troie ou d'autres troyens. Ces pages utiliseraient des failles qui permettent d'outrepasser la sécurité intégrée à Windows XP SP2 qui permet de prévenir l'utilisateur lorsque qu'un programme cherche à s'installer et à s'exécuter sur son ordinateur. Certains pirates auraient déjà compromis des serveurs appartenant à des groupes bien connus et notamment à des régies publicitaires.

Microsoft a annoncé dernièrement que les informations communiquées par Finjan Software, à propos de ces failles, pouvaient être trompeuses et erronées. La firme de Bill GATES n'a pas commenté la découverte de ces pages falsifiées. En attendant d'éventuels patchs, le seul moyen de se protéger serait d'employer un navigateur différent d'Internet Explorer.
Modifié le 18/09/2018 à 14h01
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Soldes : le meilleur des bons plans de ce mercredi soir (2ème démarque)
Fujifilm annonce le GFX100S, un moyen format de 102 Mp prometteur
Avec OVNI(s) et ses bonnes ondes, on a envie de croire en 2021
Voici le Leica M10-P Reporter, un boîtier en édition limitée en hommage à la photo de reportage
Skate : le prochain opus de la licence est développé par Full Circle
Puyo Puyo Tetris 2 arrive sur Steam le 23 mars
Test Philips 55OLED855 : un écran OLED très fin pour une image profonde
PlayStation Plus : Control Ultimate Edition, Concrete Genie et Destruction AllStars offerts en février
Norton lance son offre Soldes avec la solution 360 Deluxe à moins 57%
Carton plein pour Hitman 3, qui a déjà rentabilisé ses coûts de développement
Haut de page