Android Market : Google dévoile les modalités d'utilisation de son kiosque de logiciels

0
01573122-photo-android-market.jpg
Suite au lancement aux Etats-Unis du premier smartphone Android du marché, le T-Mobile G1, Google indique que son kiosque de téléchargements de logiciels, le « Android Market », est également officiellement ouvert au grand public et le sera dès lundi pour les développeurs de la planète.

Via ce service, concurrent de l'App Store d'Apple ou du Application Center de RIM, les mobinautes peuvent télécharger des programmes, gratuits ou payants, directement depuis le mobile. Les utilisateurs peuvent également noter des applications, laisser des commentaires associés ou les noter, Google se chargeant d'effectuer des statistiques pour déterminer les plus populaires et les mieux notées. Ces dernières seront mises en avant dans le Android Market.

Les développeurs pourront quant à eux publier leurs applications à partir du 27 octobre prochain. Google précise désormais que pour être sûr « d'authentifier le développeur responsable de ses applications », il sera nécessaire de s'acquitter de la somme de 25 dollars pour créer un compte « développeur » sur l'Android Market. Ces derniers pourront ensuite publier autant d'applications que voulu sans validation ou attente d'approbation de la part de Google.

A partir du premier trimestre 2009, les développeurs pourront publier des logiciels payants, le Android Market ne permettant aujourd'hui que de référencer des applications gratuites. En terme de modèle économique, Google reversera 70% des revenus générés par les applications à leurs développeurs respectifs, les 30% restants servant pour les opérateurs et la gestion des paiements. Google indique ne toucher aucun euro sur les applications payantes proposées. « Nous pensons que ce modèle économique créé une expérience juste et positive pour les utilisateurs, développeurs et opérateurs », précise Google. Ce sont aujourd'hui plus de 50 logiciels qui sont disponibles sur le Android Market.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page