Philippe Besnard, AOL : « Platform-A touche plus de 28 millions d’internautes français »

0
Quelques semaines après l'Allemagne ou la Grande-Bretagne et moins d'un an après les Etats-Unis, AOL a décidé de lancer Platform-A sur le sol français. Rencontre avec Philippe Besnard, son dirigeant pour l'Europe du Sud....

JB - Philippe Besnard, bonjour. Peut on parler de guichet unique pour la publicité pour présenter Platform-A ?

00FA000001704756-photo-philippe-besnard.jpg
Philippe Besnard
PB - Platform-A regroupe en effet toute l'activité publicitaire d'AOL. La plate-forme se compose d'une part d'une audience de 28 millions de visiteurs uniques, issus des portails AOL et de nos partenaires en régie exclusive et en marque blanche, de technologies publicitaires particulièrement performantes et enfin d'une équipe à l'écoute des annonceurs et des agences.

JB -Comment se ventile cette audience de 28 millions de visiteurs uniques ?

PB - Tout d'abord, je tiens à rappeler qu'avec 28 millions de visiteurs uniques (Source Mediamétrie Nielsen Netratings), Platform-A atteint un taux de couverture de 86% de la population internaute française ce qui nous place au coude à coude avec Google mais devant les autres groupes internet présents sur le marché français.

L'audience vient tout d'abord des portails AOL (AOL.fr, Femmes, Mapquest, Asylum, etc...), qui touchent plus de 9 millions de visiteurs uniques mais également des 40 sites partenaires (eBay, SeLoger, SporEver Cuisine-AZ, Wikio...) qui ont fait d'AOL leur régie publicitaire exclusive et qui nous permettent de toucher 8 millions de visiteurs uniques dédupliqués supplémentaires. Enfin, Platform-A reprend le réseau Advertising.com (Groupe AOL) qui a lui seul dépasse 80% de couverture. Net de déduplication, l'ensemble de notre couverture frôle donc les 28 millions.

JB -Pouvez vous également revenir sur les « technologies publicitaires » de la plate-forme ?

PB -Platform-A s'appuie tout d'abord sur la technologie AdLearn, issue d'advertising.com, et permettant d'optimiser l'affichage d'une campagne en fonction de ses taux de réponse. C'est une sorte de mediaplanner, reposant sur les principes du yield management, et recalculant en permanence un plan média offrant les meilleurs taux de transformation pour les annonceurs.

Platform-A s'appuie également sur les technologies rachetées ces dernières années par le groupe AOL : le ciblage comportemental de Tacoda, l'adserving d'AdTech, l'adserving vidéo de LightningCast, l'affiliation de buy.at, les services de publicité mobile de Third Screen Media et la recherche contextuelle développe par Quigo.

JB -Cette plate-forme est-elle complète ? Pourrez vous par exemple tester les liens sponsorisés ?

PB - Nous sommes partiellement présents sur ce marché au travers de Quigo, dont le format se rapproche des AdSense. Mais nous sommes satisfaits de notre partenariat avec Google dans le search et nous pensons réellement que notre métier reste lié au display. Quand on regarde le tunnel de conversion d'un internaute, le display joue un rôle fondamental et peut être exploité tant en terme de branding qu'en terme de performance, grâce aux dernières technologies de ciblage. Notre métier est de mettre toutes ces technologies au service de nos clients les annonceurs.

JB -Vous n'êtes pas tentés par l'automatisation de la vente d'espaces publicitaires comme on peut le voir chez Google ou Facebook ?

PB - Non, nous ne sommes pas des vendeurs d'impressions publicitaires mais des fournisseurs de solutions publicitaires. Notre métier repose sur une relation étroite entre nos équipes commerciales les agences media et les annonceurs afin d'identifier leurs problématiques et apporter la bonne réponse.

JB -Pouvez vous donner un exemple de campagne exploitant toutes les fonctionnalités de Platform-A ?

PB -Oui, nous avons profité du Mondial de l'Automobile pour réaliser une campagne publicitaire pour un grand constructeur national. En s'appuyant sur les technologies de Platform-A, nos équipes ont tout d'abord identifié les internautes se rendant sur le site web du constructeur. Grâce à notre réseau, nous avons ensuite pu suivre ces derniers, via un cookie, et leur servir des bannières publicitaires en affinité avec leur profil ou leur comportement. Nous parlons de « retargeting » et ces campagnes se traduisent par des taux de clic 3 à 4 fois supérieurs aux autres campagnes.

JB -Après la crise financière, beaucoup redoutent une crise économique. Ressentez vous ses premiers effets ?

PB -Non et je suis même plutôt optimiste. Les usages d'internet continuent de se développer et la valeur du média internet, en particulier du display, augmente. Une éventuelle crise ne remettra en cause cette tendance.

En période de crise, les annonceurs ont simplement tendance à réclamer un meilleur retour sur investissement pour leurs campagnes. Et qu'il s'agisse de branding ou de performance, Platform-A est particulièrement bien placée pour répondre à ces problématiques.

JB -Philippe Besnard, je vous remercie.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page