Alcatel céderait ses actions Thalès à Dassault

0
00FA000001689810-photo-alcatel.jpg
Les grandes manœuvres se poursuivent dans l'électronique de défense française. Après le rapprochement entre la Snecma et la Sagem pour créer le groupe Safran, le quotidien LaTribune croit savoir que l'équipementier télécom Alcatel serait sur le point de vendre les 20,8% qu'il détient dans Thalès au groupe Dassault Aviation.

« L'opération pourrait être annoncée en début de semaine après une réunion du conseil d'administration » écrit le journal qui n'a néanmoins obtenu aucune confirmation de la part des différents intéressés.

Déjà actionnaire de 5% de Thalès, Dassault pourrait ainsi devenir l'un des actionnaires de référence du groupe, aux côtés de l'état français, et peut être constituer un nouveau champion français de l'électronique de défense et de l'aéronautique.

Pour Alcatel-Lucent, englué dans la crise depuis déjà plusieurs années, cette cession permettrait de récupérer du cash pour d'éventuelles autres opérations de croissance, dans son coeur d'activité des télécoms. Cette perspective semble en tout cas séduire les marchés. Après avoir cédé plus de 60% depuis le 1er janvier, l'action Alcatel-Lucent progressait de près de 13% ce lundi à la Bourse de Paris.

MAJ: Alcatel-Lucent et Dassault Aviation ont confirmé être entrés en « négociation exclusive jusqu'au 15 décembre 2008 ». Dassault pourrait, au final, racheter près de 26% du capital groupe d'électronique et de défense Thalès, pour un montant avoisinant 1,96 milliard d'euros. L'État resterait le principal actionnaire du groupe, avec 27,29% du capital.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page