Étude BVA et téléphonie mobile, les français craignent pour leur santé

Romain Heuillard
Publié le 02 octobre 2008 à 18h18
Dans son Observatoire des nouvelles technologies et des multimédias, l'institut de sondage français BVA étudie pour le compte de the-phone-house, de BFM et de La Tribune les comportements d'un échantillon représentatif de la population française ainsi que d'un échantillon de technophiles au sujet notamment de la téléphonie mobile. Sont jugés technophiles les sondés qui déclarent avoir beaucoup d'intérêt pour les NTIC mais aussi ceux qui disposent à la fois d'un téléphone portable, d'une connexion Internet à leur domicile et d'un produit high tech (un baladeur numérique ou un PDA par exemple).

0140000001664022-photo-tude-bva-quipements.jpg

En terme d'équipements d'abord, l'étude indique que 82% des français disposent d'un téléphone portable à usage personnel ou professionnel, 30% disposent d'un appareil WiFi ou 3G, 24% d'un GPS (soit une augmentation de 8% en un an). Par ailleurs, 11% de la population dispose d'une clé 3G ou TNT (6% supplémentaires comptent s'équiper prochainement), 4% d'un smartphone, d'un Blackberry ou d'un PDA (4% comptent s'équiper) et 3% d'un netbook (4% s'équiperont probablement prochainement).

0140000001664026-photo-tude-bva-usages-de-la-t-l-phonie-mobile.jpg

Dans le domaine de la téléphonie mobile, 76% des utilisateurs de portables ont au moins un usage sortant de la communication téléphonique pure et dure (65% envoient des SMS, 53% prennent des photos). 13% des personnes équipées surfent sur Internet avec leur téléphone, 11% s'en servent pour lire et/ou envoyer des e-mails.

0140000001664024-photo-tude-bva-opinions-des-op-rateurs.jpg

Tandis que 90% des clients sont satisfaits de leur opérateur mobile, 70% du grand public et 76% des technophiles estiment que ces derniers enjolivent leurs offres en présentant comme illimité des offres qui ne le sont pas vraiment (3G en particulier). En revanche 37% du grand public et 40% des technophiles pensent que les opérateurs jouent pleinement le jeu de la concurrence. La télévision payante sur mobile ne remporte pas un franc succès, 85% du grand public et 79% des technophiles ne sont certainement pas prêts à payer 5 euros par mois pour avoir la télévision sur leur téléphone portable.

0140000001664028-photo-tude-bva-probl-matique-de-la-sant.jpg

Sujet au cœur de l'actualité ces derniers temps, les sondés ont également été interrogés au sujet de la relation entre les téléphones portables et la santé. Environ 70% des utilisateurs pensent qu'il faut adapter son comportement en utilisant par exemple des oreillettes ou en éteignant son téléphone portable avant de dormir. En revanche, seul 20% du grand public jugent que les opérateurs mobiles sont assez transparents sur le sujet.

Enfin, alors que 69% du grand public n'est pas intéressé par les ordinateurs portables économiques, 15% des technophiles déclarent être intéressé par un netbook, 28% pourraient se renseigner.
Romain Heuillard
Par Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.