O3b Networks: un consortium pour connecter "les trois autres milliards"

Matthieu Dailly
09 septembre 2008 à 12h52
0
00E1000001593028-photo-o3b-networks.jpg
HSBC, Google et Liberty Global avec Allen&Compagny, ont annoncé leur participation à un programme destiné à connecter « le reste du monde » au Web avant 2011, soit trois milliards d'individus. Au travers du consortium O3b Networks, le réseau bancaire, le champion des moteurs de recherche, l'opérateur média et la discrète, mais puissante banque d'investissement, comptent déployer une nouvelle infrastructure satellitaire donnant accès à un Internet haut débit (10 Gb/s), à bas prix, aux marchés émergents d'Asie, d'Afrique, d'Amérique latine et du Moyen-Orient (150 pays). Le coût du projet atteindrait environ 700 millions de dollars, d'après Larry Alder, chef de projet chez Google interrogé par le Financial Times.

Là où le déploiement d'un réseau de haute capacité est impossible pour cause de géographie, comme pour les petites îles perdues au milieu du Pacifique, pour des causes économiques ou des barrières politiques, « le système d'O3b Networks offrira les performances de la fibre via des satellites, à un prix comparable à celui de la fibre dans les pays développés. On verra alors apparaitre des contenus générés par des utilisateurs locaux (UGC), la télémédecine et l'e-apprentissage parmi d'autres avancés qu'elles soient économiques ou sociales », insiste Greg Wyler, fondateur d'O3b Networks et pionnier du premier réseau commercial mobile 3G/fibre optique (FTTH) d'Afrique.

01C2000001593036-photo-r-seau-de-cables-sous-marin.jpg
Réseau mondial des câbles sous-marins (IWS)


« En permettant une connexion directe au cœur du réseau et à des récepteurs 3G ou Wimax, le système d'O3b Networks va complètement transformer le marché des télécommunications dans certaines des régions les plus dynamiques du monde sur ce secteur ». Il devrait ensuite permettre d'accueillir de nouveaux satellites afin d'adapter ses capacités aux besoins de la demande.

0064000001593030-photo-thales-alenia-space.jpg
007D000001593032-photo-developping-digital.jpg
En parallèle, Thales Alenia Space, la filiale franco-italienne du leader européen des technologies aérospatiales, de défense et d'information, a annoncé avoir entamé la réalisation de seize satellites du futur réseau d'O3b Networks. Ils devraient être mis en orbite fin 2010.

Alors que la plupart des quelques 1,5 milliard d'internautes (InternetWorldStats) résident dans les pays développés, les compagnies télécoms cherchent donc la croissance dans des zones encore peut desservies comme l'Afrique ou le Moyen-Orient, là où ce nombre fait un bon de 50% chaque année. Restait à trouver les technologies appropriées.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
Far Cry 6 confirmé par Ubisoft, la présentation programmée au 12 juillet
YouTube : préparez-vous à voir davantage de publicités
Le réalisateur de God of War en faveur d'une hausse du prix des jeux sur PS5 et Xbox Series X
L'Union européenne mise sur le développement d'un hydrogène propre
scroll top