Ben Verwaayen et Philippe Camus prennent les commandes d'Alcatel-Lucent

02 septembre 2008 à 10h41
0
00FA000000562171-photo-logo-alcatel-lucent.jpg
Il y a un pilote dans l'avion! Le géant franco-américain des télécommunications Alcatel-Lucent annonce la nomination de Philippe Camus en tant que président de son conseil d'administration et de Ben Verwaayen au poste de directeur général (DG). Deux personnages dont les parcours restent assez éloignés de ceux des deux anciens dirigeants du groupe Patricia Russo et Serge Tchuruk.

0096000001579370-photo-ben-verwaayen.jpg
Ben Verwaayen
Ben Verwaayen, 56 ans et de nationalité néerlandaise, a d'abord travaillé au sein du groupe spécialiste des technologies de défense et de gestion des fluides ITT Technologie avant d'être nommé président et directeur général de la filiale de télécommunications de KPN aux Pays-Bas (PTT telecom), puis vice-président du comité de direction de Lucent Technologies avant de finir directeur général de l'opérateur britannique BT (2002 - 2008). Ben Verwaayen est également reconnu pour avoir été politiquement impliqué au sein du parti, dit « libéral », People's Party for Freedom and Democracy. Il a, d'autres parts, reçu diverses décorations dont l'Honorary knight of the British Empire, KBE (United Kingdom), et a été fait Chevalier de la Légion d 'Honneur (France) ainsi qu'Officier in de Orde van Oranje Nassau (Netherlands).

0064000001579368-photo-philippe-camus.jpg
Philippe Camus
Philippe Camus, un français de 60 ans, a pour sa part, « l'expérience de nombreuses industries mondiales de haute technologie, y compris dans le secteur en forte croissance des médias, et des environnements multiculturels », précise le conseil d'administration. Il a en effet travaillé pour Matra avant d'atterrir codirecteur général d'EADS, siège qu'il dut céder à Noël Forgeard, alors président d'Airbus, pour rejoindre le groupe de médias international Lagardère. A cette période il fut cité dans les faux listings du corbeau de l'affaire Clearstream 2. Il est Officier de la Légion d'Honneur et titulaire de la Croix du Merite de l'Allemagne.

Des nominations plutôt fraichement accueillies par les marchés financiers puisque lundi 1er septembre l'action Alcatel-Lucent perdait presque 3%. Reste à savoir si Ben Verwaayen, plus que l'ancien patron de France Télécom et ancien ministre de l'Économie Thierry breton dont le nom avait également été évoqué, saura, comme l'espèrent les investisseurs, unifier le groupe malgré son passé chez Lucent.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

SFR sera bientôt plus souple avec les contrats des MVNO
E-commerce : Brozengo lève 500 000 euros
Google ajoute la vidéo à sa suite Google Apps
Mac OS X et Windows en Fusion avec VMWare
Microsoft planche sur le Wi-Fi en voiture
Puces NVIDIA défectueuses: les G92/G94 incriminés ?
Bouygues Telecom : vers un rechargement  sans contact des cartes prépayées
Google lance Chrome : son premier navigateur Web
Notre sélection de moniteurs LCD pour la rentrée
Pilotes performances : NVIDIA ForceWare 177.92 beta
Haut de page