Les inscriptions pour le Deloitte Technology Fast 50 sont ouvertes

01 juin 2018 à 15h36
0
00C8000001565664-photo-deloitte-fast-50.jpg
Pour la huitième année consécutive, la société de conseil et d'audit Deloitte organise le Technology Fast 50 en France. Le palmarès récompensera les entreprises technologiques françaises, des secteurs de l'informatique, des télécoms, de l'électronique, d'internet, des biotechnologies et de l'environnement qui auront connu le plus fort taux de croissance de leur chiffre d'affaires entre 2003 et 2007. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 3 octobre 2008.

Le palmarès Deloitte Technology Fast 50, organisé en partenariat avec NYSE Euronext, CroissancePlus, Awak'It, BFM, La Tribune et OSEO, a vu le jour au cœur de la Silicon Valley et a ensuite été étendu à tous les États-Unis puis au Royaume-Uni, au Canada, aux Pays-Bas, à Israël et à la France. Il est désormais présent dans plus de 40 pays et régions dans le monde. « Nous constatons avec joie que les investisseurs sont de plus en plus attentifs à ce palmarès, qui récompense des sociétés ayant prouvé leurs aptitudes à créer de la valeur sur les cinq derniers exercices fiscaux », note Éric Morgain, associé responsable du programme Fast 50 chez Deloitte.

Outre un classement national, le programme Deloitte Technology Fast 50 prévoit cette année cinq palmarès régionaux : Nord, Sud, Grand Ouest, Rhône-Alpes/Auvergne, Île-de-France. Par ailleurs, au niveau national seront décernés : le prix « NYSE Euronext » à destination de la première société cotée de chaque palmarès, le prix « OSEO », destiné à récompenser l'entreprise dont la politique d'innovation est jugée la meilleure, le prix « Fast 5 » destiné aux entreprises ayant réalisé en 2003 un chiffre d'affaires minimum de quinze millions d'euros et les cinq prix sectoriels : « Télécoms et Réseaux », « Electronique et Hardware », « Logiciels et Services informatiques », « Biotech, Santé et Environnement » et « Internet ».

Deloitte compte près de 165.000 collaborateurs répartis dans 140 pays.

Critères de participation: L'entreprise doit être, soit propriétaire d'une technologie brevetée, soit fabriquant d'un produit technologique, soit consacrer au moins 15% de son chiffre d'affaires à la recherche et développement. Elle doit avoir réalisé un chiffre d'affaires au moins égal à 76.000 euros pour l'exercice fiscal 2003, avoir son siège en France et ne pas être contrôlée à plus de 50% par un autre groupe (français ou étranger). Enfin, elle doit avoir clôturé au minimum quatre exercices fiscaux de douze mois.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

EA & Take Two continuent de discrètes négociations
Obama : 3 millions de SMS pour rien ?
Canon : les multifonctions milieu de gamme
GSC illlustre l'interface de  STALKER : Clear Sky
Quoi de neuf en jeux vidéo ce mardi ?
Au Japon, la fibre optique FTTH dépasse l’ADSL
  Dragon Age  : des images / vidéos avant la preview
Canon : les multifonctions photo haut de gamme
Made in India : Infosys acquiert le britannique Axon
Solution de communication: Foliateam acquiert Step
Haut de page