De la photographie à la 3D avec Microsoft Photosynth

0
00F0000001558184-photo-logo-microsoft-photosynth.jpg
Microsoft lance aujourd'hui Photosynth, un service gratuit qui permet de créer des visites virtuelles en trois dimensions à partir de photographies. Développée par les Microsoft Live Labs, la technologie détecte les similitudes entre plusieurs photos (une fenêtre, une porte, un toit), détermine en conséquence les emplacements desquels ces dernières ont été prises et crée automatiquement un environnement dans lequel on peut naviguer. Avec ce service, Microsoft promet de révolutionner notre façon de voir, de vivre et de partager nos photos.

La création et le visionnage d'un synth requièrent l'utilisation d'un navigateur internet et d'un logiciel dédié fonctionnant uniquement sous Windows XP et Windows Vista. Pour créer un synth, il faut commencer par photographier une scène, avec un recouvrement d'une photo à l'autre, sous plusieurs angles et depuis plusieurs emplacements. Puis depuis le logiciel maison, on sélectionne les images à utiliser et on les envoie sur les serveurs du service, qui se charge de modéliser la scène et de la mettre à disposition en ligne. L'opération ne prend guère plus de temps qu'un envoi classique vers la Toile.

00F0000001558186-photo-cr-ation-d-un-synth-avec-photosynth.jpg
00B4000001558188-photo-envoi-de-photographies-sur-photosynth.jpg
00B4000001558190-photo-r-ussite-d-un-envoi-sur-photosynth.jpg


Reste à afficher le synth dans son navigateur (Internet Explorer ou Firefox sous Windows uniquement) et à profiter de la ballade virtuelle. On peut se déplacer dans les quatre directions, s'approcher, se reculer, et tourner autour d'un élément le cas échéant (la technologie détecte les 360°), un petit peu à l'image de ce que propose Google avec Street View, mais avec ses propres photographies. Il est également possible de partager la scène avec ses proches, par le biais de réseaux sociaux, d'un blog ou d'un e-mail.

0140000001558192-photo-capture-d-cran-d-un-synth-sur-photosynth.jpg
0140000001558194-photo-capture-d-cran-d-un-synth-sur-photosynth.jpg


La détection est encore perfectible, Photosynth s'y perd parfois entre deux photos sur lesquelles les jonctions paraissent pourtant évidentes. Il faut tout particulièrement éviter de photographier de gros véhicules en mouvement qui induisent le logiciel en erreur et ne pas hésiter à mitrailler ou à rassembler les photos de vos camarades de ballade. Il n'est finalement pas possible de se promener tout à fait librement dans l'environnement et il n'y a pas encore de traces de synths basés sur les photos d'utilisateurs différents comme les premières démonstrations technologiques le laissaient présager.

Photosynth s'inscrit dans la lignée des nombreuses technologies récemment dévoilées qui utilisent des algorithmes de détection similaires, comme la retouche de vidéo ou l'optimisation à partir de photos. Ainsi Photosynth est une technologie perfectible mais prometteuse, la première technologie du genre en tout cas à mettre une tâche autrefois complexe à la portée de tous. Le tourisme photographique peut commencer autour de la Colonne Vendôme, et c'est Clubic le guide ! Pour visualiser notre exemple, commencez par télécharger l'application Photosynth puis rendez-vous à cette adresse. Bonne visite !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

IDF 2008 : le point sur la roadmap 2008/2009
IDF 2008 : une puce pour rendre le multiGPU universel
IDF 2008 : Ultra-mobilité et Wow sur Intel Atom
IDF 2008 : Steve Wozniak assure le show
IDF 2008 : la machine plus intelligente que l'homme ?
Sécurisez votre compte Gmail !
MobileMe : Clubic.com teste le service web d'Apple
Pro 4000 et Pro 8000 : TomTom dévoile ses nouveaux GPS autonomes pour professionnels
TeleObs serein au sujet de son magnétoscope numérique
BitDefender : la gamme 2009 est disponible
Haut de page