Alcatel-Lucent: trois contrats sur trois continents pour au moins 700 millions$

14 août 2008 à 12h12
0
00FA000000562171-photo-logo-alcatel-lucent.jpg
En moins de quinze jours et malgré le départ de ses dirigeants, l'équipementier télécom Alcatel-Lucent vient d'annoncer pas moins de trois contrats localisés sur trois continents. Le premier vise à déployer le segment Atlantique-Méditerranée du réseau de câbles optiques sous-marins Europe India Gateway (EIG). Le second porte sur la modernisation des infrastructures informatiques d'un centre d'entrainement de l'US Army à Fort Polk, en Louisiane. Le dernier concerne l'installation du système intégré de télécommunication de l'aéroport international de la ville de Durban (Afrique du Sud).

À propos des travaux engagés à l'aéroport international de La Mercy (Durban) et selon les termes du contrat de trente millions d'euros attribué en septembre 2007, Alcatel sera le seul opérateur de l'aéroport. À ce titre, son équipe est chargée de la gestion du projet prenant en compte la conception, l'intégration, l'installation et le déploiement du système de sécurité et d'information de l'aéroport ainsi que celui de la plate-forme commerciale associée. « Le système devrait être installé à temps pour le lancement de la Coupe du monde de football », précise le communiqué.

Dans le cas du contrat avec l'US Army, l'équipementier franco-américain sera chargé, via sa filiale LGS servant les agences gouvernementales américaines, de moderniser l'infrastructure informatique du camp d'entrainement de Fort Polk pour environ 6,5 millions de dollars.

00FA000001532018-photo-fibres-lg-nortel.jpg
Tandis que le troisième projet du groupe, annoncé en ce début de mois d'août, vise à déployer la première liaison directe optique sous-marine à haut débit entre le Royaume-Uni et l'Inde. Il concerne le segment Atlantique-Méditerranée du réseau de câbles sous-marins Europe India Gateway (EIG) d'une longueur de 15.000 kilomètres. Alcatel-Lucent est l'un des deux fournisseurs de ce projet dont la valeur dépasse les 700 millions de dollars. La firme assurera la conception, la fabrication, l'installation, l'intégration et la mise en service du segment Atlantique-Méditerranée sur 7.100 kilomètres. « Ce nouveau contrat témoigne de la fiabilité de nos solutions sous-marines et de notre capacité à fournir tous les éléments d'un réseau de transport mondial », se réjouit Étienne Lafougère, le président des activités de réseaux sous-marins d'Alcatel-Lucent.

À l'issue du projet, dont l'achèvement est prévu au deuxième trimestre 2010, EIG offrira une capacité maximale de 3,84 Tb/s, fournissant des facilités de transmission supérieures pour l'Internet, l'e-commerce et les services vidéo, voix et données. « EIG sera doté de la technologie sous-marine la plus moderne pour nous aider à faire face à la croissance constante des taux d'adoption du haut débit et satisfaire nos clients avec des services de la plus haute qualité », ajoute pour sa part, John Russel, le président du comité de direction du consortium.

Depuis le début du moins, l'action Alcatel-Lucent à gagné un peu plus de 1%.


EIG a été annoncé en mai 2008 à Londres par le consortium EIG: AT&T, Bharti Airtel, BT, C&W, Djibouti Telecom, Du, Gibtelecom, IAM, Libyan Post, Telecom, and Information Technology Company, Mauritius Telecom, MTN Group Ltd, Omantel, PT Comunicações, S.A., Saudi Telecom Company, Telecom Egypt, Telkom SA Ltd et Verizon Business.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Des problèmes de 3G sur les iPhone… 3G ?
Un boitier pour la Xbox 360 chez Lian-Li
Creative X-Fi Titanium en test sur Clubic
OpenXML passe au standard ISO 29500 pour de bon
Yahoo facilite la géolocalisation avec Fire Eagle
Quoi de neuf en jeux vidéo ce jeudi ?
La retouche vidéo à la portée de tous par Microsoft
VOIP : les nouvelles cartes mères d'Intel
Le BlackBerry Bold sera disponible le 16 aout au Royaume uni
Un spammeur américain condamné à 7 ans de prison
Haut de page