Azzedine Boubguira, DiBcom - "2009 sera enfin l'année de la TV Mobile en France"

01 juin 2018 à 15h36
0
Azzedine Boubguira est le vice-président marketing et le directeur du développement de la société française DiBcom, l'un des spécialistes de la fourniture de puces de TV mobile pour différents terminaux dont les GPS autonomes (Garmin Nüvi 900T), les lecteurs multimédia pour automobiles ou les téléphones mobiles (LG HB620T).

0096000001529254-photo-azzedine-boubguira-dibcom.jpg
Azzedine Boubguira bonjour, pouvez-vous nous présenter la société DiBcom ?
Dibcom est une société créée en 2000 qui fabrique des semi-conducteurs et qui compte 130 salariés répartis à travers le monde dont une centaine en France. Nous avons un centre de recherche et développement en Suède et disposons de bureaux notamment au Japon, à Taïwan, en Chine et en Corée. Nous avons également des représentants aux Etats-Unis et en Inde.

Nous ne préférons pas préciser notre chiffre d'affaires pour 2007 car il s'agissait d'une année encore peu propice à la démocratisation de la TV mobile. Après une période de surexcitation puis de désillusion face à cette technologie, l'année 2008 risque de signer le retour de l'intérêt plus modéré mais constant pour les industriels de la TV mobile. Si l'on compare la TV Mobile à d'autres technologies dont le WiFi, la 3G ou le Bluetooth, il fallu entre 5 et 10 ans avant qu'elles soient réellement plébiscitées par tous. Pourquoi donc vouloir imposer la TV mobile en une seule année ?

Combien avez-vous livré de puces de TV mobile dans le monde ?
Nous sommes le leader de la TV mobile pour des produits nomades comme des téléphones ou des GPS. Nous avons livré par exemple déjà 10 millions de puces dont 2 millions en DVB-H dans le monde. Nous revendiquons d'ailleurs 90% de parts de marché dans ce domaine. Nous fournissons également des puces pour visionner la TV mobile depuis un PC, via des clés USB notamment et disposons de 60% de parts de marché dans ce secteur majoritairement dominé par la norme DVB-T.

A noter que dans les années 2002, notre premier cœur de marché encore très développé aujourd'hui concernait les activités liées à la fourniture de puces DVB-T pour les automobiles. Nous fournissons entre autres les produits nomades qui sont intégrés dans les automobiles de marques Mercedes, BMW, Audi ou Jaguar et disposons de 100% de parts de marché dans ce domaine. Nous allons d'ailleurs le mettre en avant davantage via certains de nos partenaires qui vont développer des lecteurs de TNT mobile pour auto dotés de quatre antennes pour une meilleure réception en déplacement.

Vous avez donc trois activités distinctes. Laquelle est la plus rentable ?
Cela dépend en fait des années. En 2008, nous pouvons dire que les activités liées autour de la TV mobile dans le monde des PC est assez stable alors que dans le domaine de l'automobile, il y a encore une croissance très forte chaque année. Pour la TV Mobile, c'est encore un marché en développement mais je pense que la TMP, ou télévision mobile personnelle, va enfin décoller en 2009. Concernant la répartition de notre chiffre d'affaires, elle se répartie à peu près à parts égales entre nos trois activités principales.

0096000000532611-photo-dibcom.jpg
Qu'est ce qui freine selon vous le développement de la TMP en France et en Europe ?
Chaque année, les acteurs de l'industrie de la TMP déclarent que ce sera la bonne quant à sa démocratisation auprès du plus grand nombre. En France, la TMP devait être lancée premièrement fin 2007 à l'occasion de la coupe du monde Rugby. Elle a été ensuite repoussée à l'été 2008, au premier semestre 2009 et désormais au second semestre de l'année prochaine. Entre temps, certains pays européens dont l'Italie et la Finlande ont lancé leurs offres commerciales. Malgré les quelques tensions en France au sujet du financement des infrastructures de diffusion de TV Mobile, je pense que la TMP sera enfin lancée en 2009.

Un mot tout de même sur le marché Allemand qui a lancé le DVB-H en juin dernier. Il y a eu des tensions assez importantes au sujet de la licence de diffusion accordée à un consortium réunissant de nombreux acteurs inconnus et rendant réticents les acteurs forts du secteur. Cela a fortement pénalisé le marché qui a préféré adopter la technologie DVB-T concernant la TV sur mobile. Ceci a été possible notamment grâce à la meilleure réception TNT en Allemagne et cela à l'air de fonctionner très bien même si il touche un monde encore assez controversé, la Commission européenne préférant mettre en avant la norme DVB-H pour la TMP.

La puissance de l'émetteur est certes un facteur mais il n'est pas le seul à expliquer pourquoi la TNT (DVB-T) fonctionne sur les mobiles en Allemagne et pas en France. Lors du lancement de la TNT (DVB-T) l´Allemagne a privilégié la puissance, la portabilité et la robustesse du signal. Une modulation plus robuste (techniquement appelée 16QAM) permet un plus haut débit mais moins de services, alors que les autres pays d´Europe incluant la France ont optés pour une modulation 64QAM qui est plus faible mais offre plus de services pour une réception externe avec antennes sur le toit. Pour être plus précis, l´Allemagne et la Pologne sont les seuls a offrir du 16QAM alors que tous les autres pays européens offrent du 64QAM.

Selon nous, le DVB-H doit continuer d'exister car il a beaucoup d'avantages : la réduction de la consommation, une meilleure autonomie générale des terminaux mobiles, une possibilité d'offrir des services interactifs et une meilleure couverture à l'intérieur des bâtiments. Pour prendre un exemple concret sur l'autonomie des terminaux dédiés à la TV mobile, le téléphone de LG qui exploite notre puce mobile, le « LG HB620T », peut fonctionner 2h30 en mode TV en DVB-T et jusqu'à 5 heures en DVB-H !

Est-il envisageable en France d'exploiter également une offre de TV Mobile par DVB-T en France plutôt que par DVB-H ?
Cela serait techniquement très difficile dans la mesure où la puissance de transmission des antennes TNT est sensiblement supérieure en Allemagne qu'en France. Si le transmetteur TNT principal de Berlin émet ses programmes à l'aide d'une puissance de 120 kw, elle n'est que de 20kw sur le transmetteur situé sur la Tour Eiffel. Cela donne une idée de la différence de couverture et sur sa qualité associée entre l'Allemagne et la France. La couverture en DVB-H sera sensiblement meilleure en France et c'est aussi ce qui peut poser problème. Qui va payer pour le déploiement et l'entretien des antennes ? Dans le reste de l'Europe, le format DVB-H devrait très largement être utilisé.

Mis à part le DVB-H et le DVB-T, travaillez-vous sur d'autres technologies qui permettront d'exploiter la TV sur mobile ?
Nous avons effectivement de nouveaux projets en préparation. Nous allons commencer par mieux gérer le handover entre la 3G et le DVB-H même si nous ne fournissons pas de puces 3G à nos clients. L'objectif est de créer de meilleures interactions entre les deux technologies pour commencer un programme en DVB-H quand le réseau est disponible et passer automatiquement en 3G quand l'infrastructure DVB-H n'est plus déployée.

Parallèlement, nous travaillons sur d'autres standards dont le « DVB-SH ». Nous sommes au passage les seuls à proposer aujourd'hui des puces compatibles avec cette technologie utilisée entre autres aux USA par l'opérateur ICO qui a lancé un service de broadcast par satellite disponible dans tout le pays. Nous travaillons également sur le « IS-DBT », le standard japonais de la TV mobile. Nous faisons actuellement des tests pour intégrer cette technologie dans de nouvelles puces. Nous commercialisons d'ailleurs déjà des puces « ISDB-T» au Japon et au Brésil. Nous nous attaquons enfin au marché Chinois avec le standard « CMMB ». Nous n'avons pas pu participer au déploiement des premières solutions de TV mobile à l'occasion des jeux olympiques de Pékin mais nous ferons partie de la seconde vague de déploiement qui aura lieu en 2009 avec d'autres acteurs importants.

Azzedine Boubguira, je vous remercie.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Rockstar officialise  Grand Theft Auto IV  sur PC
DoubleClick va fournir à  NBC des vidéos publicitaires au format Sylverlight 2
Piranha Bytes dévoile  Risen  et joue la montre...
MIT : ordinateur à 12$  basé sur un clone de la NES ?
Black Hat : Kaminsky fait le point sur la 'faille DNS'
P2P : 450.000 téléchargements de films par jour ?
Twitter est la cible d'attaques de malware
10tacle Belgique fermé ?  Totems  au point mort ?
  The Saga Of Ryzom  de nouveau sur nos écrans...
Novell fait certifier SLERT sur IBM BladeCenter
Haut de page