iPhone 3G et les logiciels de navigation GPS : Apple revient sur sa décision

01 juin 2018 à 15h36
0
00C8000001362038-photo-iphone-3g.jpg
Il n'aura pas fallu attendre très longtemps pour qu'Apple revienne sur sa décision concernant la stratégie de démocratisation de la puce GPS intégrée dans la nouvelle version de l'iPhone.

Car à ce jour, l'iPhone 3G est en effet le seul téléphone mobile GPS qui ne permet pas d'utiliser le moindre logiciel de navigation. Même les mobiles GPS de BenQ-Siemens ou de Sony Ericsson - sous Linux ou disposant d'un système interne « fermé » - sont compatibles avec bon nombre de logiciels GPS Java. Mais sur l'iPhone 3G, le seul moyen de profiter de sa puce GPS est d'utiliser Google Maps Mobile (pour être géo localisé sur une carte en temps réel), voire de géo tagger ses photos.

Et depuis l'ouverture du smartphone aux applications tierces, les principaux éditeurs de logiciels de navigation se posaient la question de développer leurs programmes respectifs sur l'iPhone 3G. Or, ces derniers ont vite été refroidis par la licence d'utilisation associée au kit de développement de l'iPhone et de l'iPod Touch. Celle-ci précise très clairement dans sa section « 3.3.7 » que les « applications ne peuvent être conçues ou commercialisées pour des fonctions de guidage en temps réel; avec prise de contrôle autonome ou automatique des véhicules, avions ou autres terminaux mécaniques; expédition ou gestion de flottes; ou urgences ou fonctions de sauvetage. » En d'autres termes, Apple n'autorise pas le développement de logiciels de navigation GPS pour automobiles.

Mais la firme à la pomme est semble-t-il rapidement revenue sur sa décision comme le rapporte Greg Joswiak, le responsable marketing iPhone et iPod Touch, sur le webzine AppScout. Celui-ci commence par infirmer l'information du Times annonçant que l'antenne GPS de l'iPhone est trop peu sensible pour permettre une utilisation via un logiciel de navigation complet. « L'iPhone GPS est comme tout autre mobile GPS du marché, avec une possibilité d'utiliser des indications visuelles et vocales », ajoute-t-il tout en précisant tout de même connaître actuellement « plusieurs complications sérieuses » qui empêchent pour le moment les développeurs de concevoir des logiciels de navigation GPS traditionnels.

Exit le blocage d'Apple concernant la possibilité même de développer des logiciels de navigation GPS complets, Greg Joswiak précisant désormais que « cela va évoluer. Je pense que nos développeurs vont nous surprendre ». Trois sociétés se sont à ce jour officiellement prononcé sur une volonté de développer un logiciel GPS pour iPhone : TomTom, TeleNav et NavnGo (iGO). Reste à savoir quand l'iPhone 3G pourra enfin utiliser au moins un logiciel de navigation pour exploiter sa puce GPS...
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Test Android Froyo 2.2 : les nouveautés de la bêta passées au crible
Le portage de Chromium OS débute pour le Raspberry Pi
HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Platine Kiss DivX Ethernet disponible en France
Ogg Vorbis & Xvid pour la platine DivX de Kiss
Mobinaute lance un comparateur de prix ainsi qu'une boutique en ligne
Comparateur de prix Clubic : du nouveau
Tomb Raider Chronicles: La soluce complète
Haut de page