L'Inria multiplie les partenariats, signe avec Alcatel-Lucent

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000001423118-photo-inria.jpg
Réseaux autonomes, objets communicants et développement durable. L'Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique (Inria) et l'équipementier franco-américain, Alcatel-Lucent, ouvrent un laboratoire commun de recherche sur les réseaux de communication de nouvelle génération. Ils sont en effet une des priorités du plan stratégique de l'Inria pour la période 2008-2012. Cet accord vient compléter les quelque 790 contrats de recherche actifs à l'Inria.

Le laboratoire virtuel, inauguré en présence d'Éric Besson, secrétaire d'État chargé de la prospective, de l'évaluation des politiques publiques et du développement de l'Économie numérique, compte une cinquantaine de chercheurs. En mettant en place une co-direction entre « scientifiques de classe mondiale et ingénieurs au cœur de la problématique industrielle », Alcatel-Lucent et l'Inria espèrent ainsi « permettre aux réseaux d'étendre leur couverture, leur capacité ou leur qualité de service tout en maitrisant leur coût », précise le communiqué. La conception de réseaux autonomes, plus flexibles, permettra par exemple des usages en interaction avec l'environnement. Les axes de recherches porteront, entre autres, sur les réseaux « spontanés » qui se créent autour d'un événement, l'Internet des objets (IPV6 et terminaux communicants) ainsi que le partage d'informations pour la sécurité routière (communication entre véhicules et infrastructures).

0064000001423108-photo-agropolis.jpg
En parallèle, l'Inria poursuit dans les technologies vertes et signe avec Agropolis Foundation (Cirad, L'Inra, l'IRD et Montpellier Sup Agro), un partenariat centrée sur la modélisation mathématique et informatique des plante et de leurs utilisations. Une technologie qui pourrait tout aussi bien servir le développement durable que les environnements 3D dynamiques.

Présent dans 130 pays, Alcatel-Lucent a réalisé des revenus de 17,8 milliards d'euros en 2007. Tandis que l'Inria, qui est sous la tutelle des ministères chargés de la Recherche et de l'Industrie, emploie quelque 2800 chercheurs et a créé 89 entreprises depuis 1984.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Test Android Froyo 2.2 : les nouveautés de la bêta passées au crible
Le portage de Chromium OS débute pour le Raspberry Pi
HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Platine Kiss DivX Ethernet disponible en France
Ogg Vorbis & Xvid pour la platine DivX de Kiss
Mobinaute lance un comparateur de prix ainsi qu'une boutique en ligne
Comparateur de prix Clubic : du nouveau
Tomb Raider Chronicles: La soluce complète
Haut de page