Vente en ligne de billets d'avion: l'UE dénonce des escroqueries

01 juin 2018 à 15h36
0
00487004-photo.jpg
Les pieds sur terre. Dans un rapport intermédiaire sur la vente en ligne de billets d'avion, publié jeudi 8 mai, la Commission européenne constate que 137 des 386 sites contrôlés, soit un sur trois, ont fait l'objet de mesures coercitives en raison d'infractions au droit européen de la consommation. Il démontre ainsi que « les consommateurs sont confrontés à des problèmes graves et persistants dans l'ensemble du secteur des transports aériens ».

Réalisée par 15 autorités nationales de l'Union européenne et la Norvège, l'étude aurait principalement observé des prix trompeurs, constatés chez 58% des sites contrôlés, des irrégularités dans les clauses contractuelles chez 49% des services Web concernés (versions linguistiques manquantes ou fautives, et options facultatives pré-sélectionnées). 15% de ces mêmes sites seraient touchés par des problèmes liés à la non-disponibilité des offres annoncées. Les 137 protagonistes Web étudiés représentent environ 80 compagnies, jouissant d'une plus ou moins grande notoriété.

D'autre part, le rapport montre que s'agissant des sites nationaux, lorsque les autorités ont à faire à des compagnies établies sur leur propre territoire, le taux de mise en application de la législation est de 55%. En revanche, ce taux tombe à 12% dans les cas transfrontaliers, où les autorités nationales doivent demander à une autorité basée dans un autre pays de les aider à faire respecter la loi par une compagnie ayant son siège dans cet État membre. Dans l'attende d'une harmonisation...
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Billets d'avion et Internet : l'UE s'en mêle
Clubic Week : le web contre la riposte graduée
Live Japon : de Microsoft à Softbank
Actualité de la semaine résumée en 1 BD + 3 dessins
La démo PC de  Race Driver : GRID  est disponible
E66 / E71 : Nokia s'apprête à renouveler sa gamme de smartphones pro
Mwg : 7 nouveaux smarpthones dont 3 sous Windows Mobile 7
Réponses d'experts : l'été, ennemi de vos machines
Blackberry 9000 (3G+, WiFi, GPS) : pas encore annoncé, déjà testé !
Capgemini maintient ses prévisions 2008
Haut de page