Gartner: Windows s'effondre sous son propre poids

10 avril 2008 à 18h14
0
000000B900385000-photo-bo-te-microsoft-windows-vista-business.jpg
Cela n'aura échappé à personne, le dernier système d'exploitation de Microsoft, Windows Vista, n'a pas rencontré le succès attendu. Un an après sa commercialisation, et malgré le fait que Microsoft revendique plus de 100 millions de licences écoulées, les revers sont nombreux pour le dernier-né de Microsoft. Cela a commencé par le désaveu cinglant de nombre de fabricants de PC, à commencer par , qui ont fait machine arrière pour proposer Windows XP en guise de système d'exploitation par défaut sur leurs nouvelles machines en lieu et place de Windows Vista. Puis Microsoft a revu à la baisse le tarif de certaines de ses versions de Windows Vista alors que dernièrement le géant des logiciels prolongeait la durée de vie de Windows XP pour certains types de machines alors même que l'éditeur avait fixé la fin de vie de Windows XP pour le 30 juin de cette année.

Les déconvenues autour de Windows Vista sont donc nombreuses et la récente sortie du Service Pack 1 n'a pas fondamentalement changé la donne. Mais alors quel avenir pour le système d'exploitation de Microsoft ? Deux analystes de Gartner, Michael Silver et Neil MacDonald, viennent de publier des perspectives assez peu radieuses pour l'OS phare de Microsoft. Selon eux : « Windows s'effondre sur lui-même alors qu'il tente de supporter une vingtaine d'années d'applications tout en devenant plus compliqué à chaque minute. Et Windows est devenu plus imposant que le matériel sur lequel il doit tourner alors que les clients s'interrogent sur l'opportunité de ne pas adopter Windows Vista pour attendre Windows 7. Si Windows veut rester d'actualité, il devra changer radicalement ».

Pour les clients qui s'interrogent sur l'adoption de Windows Vista à la place de Windows XP, Gartner recommande une adoption lors du renouvellement des machines, et non un déploiement massif sur un parc entier. Plus généralement, les analystes de Gartner font quelques constats alarmants et notent qu'un ordinateur à bas coût, de type Classmate PC, a besoin de deux fois plus d'espace de stockage pour Windows XP que pour Linux.

01156646-photo-gartner-vista-analyse.jpg


Et Gartner de conseiller à Microsoft de créer à l'avenir des versions de Windows qui répondent aux besoins spécifiques des clients (NDLR : une suggestion peut être maladroite lorsque l'on considère les six éditions de Windows Vista...). Car selon les analystes, il n'est pas nécessaire d'avoir des versions complètes de Windows sur chaque machine alors que l'avenir de Windows semble quelque peu compromis par la virtualisation et ses hyperviseurs, des hyperviseurs qui pourraient devenir les nouveaux OS de demain. Et Gartner de demander une meilleure sécurité pour les prochaines versions de Windows, une migration plus aisée ou encore des termes de licence plus simples à comprendre.

Reste à savoir si Microsoft prendra en considération ces divers souhaits pour Windows 7. En tout état de cause, il semble que l'avenir de Windows passe bel et bien par une cure d'amincissement et une certaine modularité. Celle-ci pourrait passer par le développement de MiniWin, un noyau miniature autour duquel graviterait un ensemble de modules optionnels.
Modifié le 18/09/2018 à 15h11
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Piloter votre PS3 depuis l'iPhone, bientôt possible ?
L'UFC Que Choisir attaque Intel aux Etats-Unis
Electronic Arts annonce  The SimCity Box
Quatre kits audio 2.0 à moins de 40 euros à la loupe
Digitas confirme que l’internet est devenu une priorité pour les annonceurs
Deux technologies telecoms sont à l'honneur du Millennium Technology Prize
Le Parlement européen rejette la riposte graduée
Un million de PC robots pour 100 milliards de spam
Les rumeurs sur la sortie d'un iPhone 3G se font insistantes
Haut de page