Facebook et ConnectU règlent leur différend

01 juin 2018 à 15h36
0
00556421-photo.jpg
L'argent ne fait pas le bonheur ? Désormais milliardaire, Mark Zuckerberg, jeune co-fondateur et président du réseau social Facebook, règle le différend qui l'oppose à ConnectU.

Comment en est-on arrivé là ? Divya Narendra, les frères Cameron et Tyler Winklevoss, fondateurs de ConnectU, réseau communautaire pour étudiants, ont accusé Zuckerberg de fraude et de vol de secrets commerciaux. Une première plainte a été déposée en 2004, aux Etats-Unis, suite à la création de Facebook. La demande a été rejetée en mars 2007, pour un vague problème administratif, avant d'être relancée... Selon les plaignants, Zuckerberg aurait accepté d'écrire du code pour eux en 2003, lorsqu'il était encore étudiant à Harvard. Zuckerberg aurait profité de l'occasion pour voler leurs idées et créer Facebook.

Depuis l'eau a coulé sous les ponts. Avec 69 millions d'utilisateurs à ce jour, Facebook est devenu le second réseau social au niveau mondial derrière MySpace (News Corp). De plus, Microsoft a pris une participation minoritaire dans la société l'an dernier, une opération valorisant Facebook près de 15 milliards de dollars. Dans ce contexte, « selon une source proche du dossier » citée dans l'édition du 8 avril 2008 du New York Times, Facebook et ConnectU seraient sur le point de mettre un terme au bras de fer engagé en justice. A quel prix, l'accord amiable ? Les directions de Facebook et de ConnectU n'ont pas souhaité commenter.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Compression de personnel en vue chez AMD
Fiche pratique : installer sur Windows Mobile
Free ferme 39 groupes de discussions de MP3
  Mafia 2  : des précisions intéressantes
Tutoriel : les différentes façons d'installer un programme sur Windows Mobile
Fibre : 1 M de foyers raccordables chez Numericable
Quelques mois de retard pour  Demigod
Castaway Entertainment stoppe son activité
Bêta d'  Alerte Rouge 3  : pas de craintes à avoir
  Demigod   pour soutenir la plateforme de Stardock
Haut de page