HP pourrait se séparer de Inventec pour lancer ses nouveaux PDAPhones

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000000610296-photo-hp-collection-fin-2007.jpg
L'américain a décidément bien du mal à trouver des assembleurs asiatiques qui peuvent garantir une date de sortie définitive pour ses nouveaux smartphones sous Windows Mobile. Alors qu'une première partie des nouveaux PDA de la marque est commercialisée depuis quelques semaines en Europe, ce n'est pas le cas des PDAPhones de la série iPAQ 600 et iPAQ 900, toujours retardés.

Et cette fois il apparaît que HP pourrait interrompre son partenariat commercial signé avec l'assembleur taïwanais Inventec Appliances qui peine à livrer à l'américain les smartphones de la série 600 iPAQ comme le rapporte le magazine Chinois Commercial Times via digitimes.

En conséquence de quoi, HP à dores et déjà annoncé l'annulation des ventes de ce nouveau terminal sous Windows Mobile aux Etats-Unis alors que la situation devrait être différente en Europe ou tout du moins en Angleterre où il est toujours annoncé pour être disponible dans un avenir proche.

Toujours selon les mêmes sources, les PDAPhones 3G+ HP iPAQ série 600 avaient déjà été repoussés une première fois, faute de validation produit du côté de HP. Dans le jeu des sociétés partenaires de HP, le PDA iPAQ 112 a été produit par Foxconn alors que les prochains PDAPhones iPAQ 610 et iPAQ 910 ont pour leur part été assemblés dans les usines de Inventec Appliances.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Images et vidéo pour  Dracula 3  (MàJ)
Croissance de 32,4% des investissements publicitaires en ligne selon l'IDATE
Motorola peine à trouver un repreneur pour sa division de téléphonie mobile
SAP ERP s'offre un nouveau pack d'optimisation
Record : 13,6 MP pour un compact Sony
Grand écran orientable pour le nouveau bridge Sony
Quel avenir pour la technologie NVIDIA SLI ?
Nokia confirme la sortie d'un concurrent de l'iPhone au second semestre
La 'frontière virtuelle' USA/Mexique devient réalité
Haut de page