SIMore ajoute deux cartes SIM à votre iPhone, smartphone ou tablette Android

09 juin 2014 à 17h45
0
Transformer n'importe quel smartphone ou tablette en terminal double ou triple SIM, c'est ce que propose la BlueBox, le dernier produit d'un spécialiste suisse de la carte SIM.

0190000007413867-photo-simore-g1-bluebox.jpg

SIMore s'est fait connaitre du temps du premier iPhone en commercialisant des Turbo SIM, qui permettaient de contourner le verrouillage opérateur. Il s'est depuis spécialisé dans les accessoires pour cartes SIM, et plus particulièrement dans l'utilisation de multiples cartes dans des terminaux qui ne sont pourvus que d'un seul emplacement.

Son dernier produit en date, lancé fin avril et repéré aujourd'hui par notre confrère Les Numériques, est particulièrement intéressant. La BlueBox est effectivement un appareil étonnant qui permet de connecter simultanément une ou deux cartes SIM supplémentaires à un iPhone, à un téléphone ou à une tablette Android, sans fil et sans vilain appendice.

0000014007413869-photo-simore-g2-bluebox.jpg
96 x 43 x 7 mm pour 38 g

La BlueBox est une alternative élégante aux solutions avec lesquelles une nappe électronique doit sortir du téléphone. Elle permet en outre d'activer toutes les cartes SIM simultanément, alors qu'il faut habituellement basculer de l'une à l'autre.

Une application ressemblant à Viber, mais fonctionnant via Bluetooth

Pour ce faire, l'appareil sert de passerelle entre le terminal et le réseau GSM. On s'y connecte en Bluetooth puis on utilise une application dédiée pour émettre et recevoir appels et SMS, un peu comme avec des services en ligne comme Viber. Lors d'un déplacement à l'étranger par exemple, on peut ainsi utiliser une carte SIM locale dans son propre terminal, pour se connecter à Internet à moindres frais, et rester joignable sur ses cartes SIM personnelle et professionnelle, en portant l'appareil sur soi. On multiplie certes les appareils à porter et à recharger, mais on ne manipule qu'un seul terminal, donc qu'un seul carnet d'adresses, etc. La BlueBox n'utilise malheureusement pas le Bluetooth 4.0, économe en énergie, ce qui devrait sensiblement réduire l'autonomie du terminal utilisé. Il est d'ailleurs équipé de ses propres écouteur et micro, pour recevoir des appels lorsque la batterie de ce dernier est épuisée.

Autre inconvénient, l'appareil n'est pas interopérable : il y a une référence pour iOS, une autre pour Android. Le G1 BlueBox est officiellement compatible avec l'iPhone 4 ou ultérieur, mais il l'est probablement aussi avec les derniers iPad et derniers iPod Touch. Le G2 BlueBox quant à lui est compatible avec la plupart des téléphones et des tablettes Android. Les deux modèles sont disponibles dès à présent au prix public de 100 euros.

000000F007413871-photo-simore-x-twin.jpg
Une autre méthode, avec une nappe sortant de l'appareil
Modifié le 18/09/2018 à 15h12
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le MIT met au point un outil de captation du CO2 plus efficace et moins cher
Une Tesla Model S dépasse le million de kilomètres
L'ancien salarié d'une auto-école condamné pour un avis négatif posté sur Google+
Voitures électriques : au Q3 2019, les ventes mondiales ont chuté de 10 %
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
L'Escobar Fold 1 : un smartphone pliable à 349 dollars par le frère de Pablo Escobar

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top