Le 29 mai 2004, dernier soubresaut pour le vénérable Netscape

29 mai 2015 à 10h41
0
Après des années de sommeil, Netscape revient une dernière fois en 2004, par le biais de son nouvel éditeur AOL.

En 2004, intégré à Windows, Internet Explorer règne presque sans partage sur le marché des navigateurs Internet. Y compris sur Mac OS X, plateforme sur laquelle Safari vient à peine de faire son apparition. Firefox est alors l'une des rares alternatives, celle que défendent les plus technophiles.

AOL, qui est opérateur de télécommunications mais se diversifie aussi dans l'édition de logiciels, annonce alors le retour de Netscape, la référence des navigateurs et le numéro un incontesté dans les années 1990.

0140000008050706-photo-netscape-7-2.jpg


// Netscape 7.2 sera disponible cet été


Publié par Jérôme Bouteiller le 29 mai 2004

AOL devrait dévoiler une nouvelle version de son navigateur internet Netscape. Le groupe américain semble vouloir ressusciter son logiciel.

La domination sans partage de Microsoft dans le secteur des logiciels internet peut-elle être contestée ? Après plusieurs années de désinvestissement et une vraie-fausse fermeture de sa division consacrée au développement de Netscape, le groupe américain AOL semble faire machine arrière et s'apprête à annoncer une nouvelle version de son navigateur web croit savoir le quotidien électronique News.com.

Baptisée Netscape 7.2, cette version sera basée sur le logiciel libre Mozilla 1.7 et intégrera quelques mises à jour de sécurité. Les mises à jour seront mineures mais témoigneront en tout cas de la relance de l'une des marques phares de l'internet des années 90, éclipsée par le couplage de Internet Explorer à Windows à partir de 1998.

Fort de 20 années d'expérience dans les communications en ligne et d'un statut de leader de l'accès internet à bas débit aux Etats-Unis, AOL semble ainsi vouloir renouer avec un certain savoir-faire (Netscape, ICQ, AIM, Ultravox, WinAMP) en matière de développement logiciel afin de tenir tête à ses concurrents, souvent simples opérateurs télécoms, et bien sûr à un certain MSN, bien décidé à s'imposer sur le segment des services premium aux internautes.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA

Discussions sur le même sujet

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top