Windows 7 64 bits : faille de sécurité au niveau du pilote d'affichage

20 mai 2010 à 13h51
0
00A0000002990880-photo-logo-windows-7-mini-carr.jpg
L'édition 64 bits de Windows 7, son homologue destiné aux serveurs, Windows Server 2008 R2, ainsi que la déclinaison Itanium de ce dernier, sont affectés par une faille de sécurité située au niveau du composant cdd.dll (Canonical Display Driver).

Microsft indique qu'elle pourrait permettre à un attaquant de déclencher l'exécution de code à distance sur une machine cible. Le risque serait toutefois des plus modérés, du fait de la génération aléatoire des adresses mémoire utilisées par ce composant.

En attendant la publication d'un correctif, les utilisateurs sont invités, s'ils souhaitent se prémunir de l'éventuelle exploitation de cette faille, à désactiver le composant Aero, qui soutient depuis Windows Vista l'interface graphique du système de Microsoft.

Utilisé au niveau du bureau Windows, ainsi que par certaines applications tierces, le pilote cdd.dll permet pour mémoire d'exploiter de concert des données émanant des interfaces DirectX et GDI (Windows graphics device interface, employé avant l'arrivée de DirectX).
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Network Space MAX, nouveau NAS domestique chez LaCie
World of Warcraft : Blizzard propose un Hôtel des ventes nomade sur iPhone
I/O : Google lance un répertoire de polices pour le web
Symantec acquiert la division chiffrement de Verisign
Oracle renforce la sécurité de ses bases en rachetant Secerno
Une nouvelle API pour Paypal qui s'invite sur Android
Le japonais Rakuten rachète Buy.com pour $250 millions
Caricatures de Mahomet : Facebook et YouTube bloqués au Pakistan
I/O : Google dévoile App Engine pour les entreprises
Un trojan se fait passer pour une bêta d'Office 2010
Haut de page