Fin des MàJ pour les ordis récents sous Windows 7 et 8.1

14 avril 2017 à 18h10
0
Microsoft poursuit sa politique d'expansion de Windows 10 avec un nouveau blocage pour les versions anciennes de son OS. Après avoir mis fin au support pour Windows Vista le 11 avril 2017, c'est au tour des ordinateurs sous Windows 7 et 8.1 de ne plus recevoir de mises à jour majeures. Du moins, pas tous : seulement ceux ayant des processeurs très récents.

Le changement avait été annoncé par Microsoft en janvier 2016. Une manière pour le groupe de limiter les problèmes de compatibilité de ses prochaines mises à jour avec des systèmes anciens. Mais pour certains utilisateurs cela pourrait poser problème.

Les Skylake d'Intel et les Ryzen d'AMD privés de mises à jour sous Windows 7 et 8.1



Si la fin du support étendu pour Windows 7 est prévue pour le 14 janvier 2020 et que celle pour Windows 8.1 est prévue pour le 10 janvier 2023, certains ordinateurs se retrouvent dès ce mois d'avril 2017 privés de mises à jour de sécurité par Microsoft. Il s'agit des systèmes tournant sous ces deux OS mais embarquant les derniers modèles de processeurs des deux principaux constructeurs, AMD et Intel.

Chez Intel, ce sont les ordinateurs dont les processeurs sont basés sur la micro-architecture Skylake, soit les Skylake (gravés en 14 nm), les Kaby Lake (gravés en 14 nm) et les Cannonlake prévus pour la deuxième moitié de 2017 (gravés en 10 nm) qui sont concernés.

Chez AMD, sans surprise, ce sont les ordinateurs embarquant les processeurs de la gamme Ryzen dévoilés le 13 décembre 2016 qui ne recevront plus ces mises à jour. Toujours s'ils tournent sous Windows 7 et 8.1.

01F4000008681620-photo-windows-10-logo-officiel.jpg


Des processeurs conçus pour aller avec Windows 10



Pour Microsoft la raison de cette décision un peu particulière est simple : le groupe estime que ces nouveaux processeurs sont conçus pour être utilisés avec la dernière version de son OS, Windows 10. Le gain économique est également clair : ne pas avoir à réaliser de mises à jour de sécurité compatibles avec tous les processeurs dans le commerce réduit, de fait, les coûts de développement et de test.

Les propriétaires d'ordinateurs avec processeur Intel Skylake ont toutefois une chance de ne pas être embêtés par cette nouvelle politique de Windows : comme le signale Ars Technica,16 constructeurs ont mené des tests poussés pour assurer la compatibilité de leurs ordinateurs avec Windows 7 et 8.1. Leurs modèles sont donc en sursis (la liste complète est disponible ici : https://support.microsoft.com/en-us/help/11675/windows-7-windows-8-1-skylake-systems-supported) et recevront encore toutes les mises à jour de sécurité.

Pour les autres utilisateurs de Windows 7 et 8.1 le choix est simple : soit continuer d'utiliser l'ancien OS de Microsoft au risque de rater certaines mises à jour de sécurité majeures, soit passer à Windows 10.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top