Pour son OS Midori, Microsoft introduirait un nouveau langage dérivé du C#

le 31 décembre 2013
 0
Microsoft semble vouloir accélérer les travaux autour de son système d'exploitation Midori, lequel vise à repenser de fond en comble les précédents développements mis en place sur Windows.

00AF000005391623-photo-logo-microsoft-gb.jpg
Depuis 2008, Microsoft planche sur un tout nouveau système d'exploitation dont le développement reste encore dans l'ombre. Connu sous l'appellation Midori, cet OS découle des travaux effectués sur Singularity initiés par Microsoft Research en 2003. L'objectif est de repenser entièrement le système d'exploitation Windows et Midori ne repose pas sur le kernel NT mais sur un tout nouveau microkernel.

Selon ZDnet US, ce projet, qui était jusqu'à présent encore en incubation est désormais pris en charge par Terry Myerson, directeur des systèmes d'exploitation de Microsoft et notamment de Windows et Windows Phone. En outre le responsable du développement Joe Duffy, impliqué au sein de ces travaux, commence à donner quelques détails sur le type de programmation choisi pour Midori.

Microsoft souhaite ainsi mettre au point le langage M#, lequel se présenterait plus exactement comme une extension de C#. Ce dernier vise à offrir davantage de sécurité que le C# tout en étant aussi performant que le C++. M. Duffy explique que les travaux ont été initiés depuis le C# pour sa syntaxe moins complexe. Il ajoute que ce projet a débuté bien avant ceux des langages Go, D, ou Rust. La société souhaitait en outre tirer parti de ses développeurs internes spécialistes du C#. Microsoft pourrait ensuite distribuer M# en open source.

A terme l'OS Midori devrait combler plusieurs lacunes de Windows, qu'il s'agisse des vulnérabilités ou des erreurs causées par les plugins ou les pilotes. Ces points faibles découleraient d'une architecture pensée dans les années 60 et 70, laquelle n'aurait pas évolué depuis. Selon M. Duffy, M# sera à la fois le langage de bas niveau mais pourrait également être utilisé pour des systèmes de haut niveau tels que des services Web.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
Rage 2 ne sera pas un jeu service, mais aura droit à du contenu additionnel gratuit
Luke Wood, CEO de Beats : « Le Powerbeats Pro est le premier produit totalement conçu avec Apple »
Un Huawei Mate 20 X compatible 5G apparaît sur Internet
La NASA a découvert le tout premier type de molécule à avoir existé dans l'Univers
Facebook bannit plusieurs grands groupes britanniques d'extrême droite de son réseau social
iPhone 2019 : Apple va muscler son jeu en photo, notamment en autoportrait
Castlevania Anniversary Collection : le 16 mai sur PC, Xbox, PS4 et Nintendo Switch
L'Etat français déploie sa messagerie Tchap... et on a déjà détecté une grosse faille
[MàJ] Cloud computing : les Lyonnais de Hume détaillent leurs tarifs
Deux plaintes déposées contre Apple, qui aurait menti sur ses performances de ventes
Fnac-Darty lance son Appartement du Futur, un lieu immersif et expérientiel au coeur de Paris
scroll top