Essai Volkswagen Touareg R eHybrid : on a testé la voiture la plus puissante (et la plus plus chère) du constructeur

29 août 2021 à 12h24
10
Volkswagen Touareg R eHybrid © Jérôme Cartegini
Jérôme Cartegini pour Clubic

Après la Golf R et le T-roc R, c’est au tour de la célèbre Touareg d’intégrer la famille des sportives de Volkswagen. En s’appuyant sur une motorisation hybride rechargeable, le groupe allemand parvient à se jouer des normes environnementales pour proposer le modèle le plus puissant et le plus cher de son histoire tout en échappant au malus écologique. On a pris le volant de ce colosse survolté.

A l’heure où les normes environnementales ne cessent de se durcir, Volkswagen a décidé de ne plus commercialiser de versions thermiques du Touareg en France. Écoulé à plus d'un million d’exemplaires dans le monde depuis le début de sa commercialisation en 2002, le grand baroudeur allemand est désormais proposé uniquement en hybride rechargeable (PHEV) en France. Une troisième génération électrisée lancée en 2020 qui se décline dans deux niveaux de puissance : la version « sage » Touareg eHybrid de 381 chevaux, et notre modèle d’essai Touareg R eHybrid qui développe 462 chevaux.

Avec cette version gonflée à bloc de son plus grand SUV, la marque n’hésite pas à chasser sur les terres des premiums. La Touareg R emprunte en effet la mécanique hybride rechargeable de son iconique cousine Porsche Cayenne eHybrid et s’affiche au même tarif de base de… 95 000 € (104 000 € pour notre version d’essai bardée d’options) ! Si le constructeur de Wolfsburg semble nourrir de nouvelles ambitions, notamment pour le marché chinois, il reste à savoir si les clients français sont prêts à payer une Volkswagen au prix d’une Porsche. Voici nos impressions après les premiers tours de roues au volant de cette surprenante Touareg.

Volkswagen Touareg R eHybrid © Jérôme Cartegini
Jérôme Cartegini pour Clubic

Une vraie sportive ?

Malgré un écart de puissance 81 chevaux, les deux versions PHEV de la Touareg partagent le même gros V6 3 litres turbocompressé de 340 ch associée à un bloc électrique de 136 ch logé dans la boite auto Triptronic à 8 rapports. Comment est-ce possible ? Cela vient tout simplement d’une programmation électronique différente : les ingénieurs ont la possibilité de booster plus ou moins les performances d’un même moteur. Résultat, la Touareg eHybrid affiche une puissance maximale combinée de 381 ch et 600 Nm de couple, alors que la version R développe 463 ch et 700 Nm de couple.

De quoi avaler le 0 à 100 km/h en seulement 5,1 secondes et prétendre à une vitesse de pointe de 250 km/h (140 km/h en tout électrique). Le couple instantané de l’électrique offre des relances foudroyantes sans sourciller jusqu'à 6 000 trs/mn. Pas de doute, ce SUV a du répondant. Mais peut-on parler ici de sportivité ? Hormis ses artefacts spécifiques qui lui confèrent un style plus agressif, la réponse est… non ! Avec une masse de 2,5 tonnes, impossible de trop bousculer ce gros bébé haut sur pattes.

Volkswagen Touareg R eHybrid © Jérôme Cartegini
Jérôme Cartegini pour Clubic

Même si la puissance est bien là, son gabarit et son poids (alourdi par le système hybride et les batteries de plus de 300 kg) n’incitent pas vraiment à pousser l'auto dans ses retranchements. Contrairement à ses aînés thermiques, le PHEV se voit malheureusement privé de la stabilisation de roulis et du train arrière directionnel permettant respectivement de limiter la prise de gîte et d’assurer une meilleure stabilisation. La faute à l’encombrement de la batterie logée dans le soubassement du véhicule.

Volkswagen Touareg R eHybrid © Jérôme Cartegini
Jérôme Cartegini pour Clubic

Un tout-terrain et un as du tractage !

Même si elle fait montre d’une certaine agilité, sa mécanique onctueuse ultra précise, ses suspensions pilotées et son incroyable silence de fonctionnement font plutôt d’elle une confortable grande routière. Mais la Touareg R est en réalité plus que cela : grâce à son système de transmission intégrale et ses modes off-road et off-road expert (de série sur les deux version PHEV), elle peut s'aventurer en dehors des routes balisées.

En cas de besoin, la suspension pneumatique permet de surélever la garde au sol sur 5 niveaux et jusqu’ à un maximum de 26 cm. En plus d'être tout-terrain, la Touareg R Plug-in hybrid possède également une énorme capacité de tractage de 3,5 tonnes. Pour cela, elle peut compter sur l'assistance aux manœuvres avec remorque : le conducteur, qui peut visualiser la remorque sur l’écran de bord, a juste à régler l’angle voulu de l’attelage pour que le système gère le braquage et le stationnement de manière automatique. Un véhicule plus polyvalent que sportif, mais qui ne manque donc pas d’arguments.

Volkswagen Touareg R eHybrid © Jérôme Cartegini
Jérôme Cartegini pour Clubic

Autonomie et consommation

Equipée d’une batterie en lithium de 17,9 kWh (14,3 kWh utile), elle peut théoriquement rouler jusqu’à 47 km en mode tout électrique selon le cycle WLTP. Lors de notre essai sur un parcours mixte en ville et sur de petites routes de campagne, nous avons pu réaliser plus de 29 km (sans adopter toutefois un mode d’écoconduite strict). Le compteur affichait une consommation électrique de 8,5 kWh/100 km. En faisant attention, il est sans doute possible de réaliser une quarantaine de km en zéro émission pour des parcours quotidien en ville et en périphérie.

Pas si mal pour un engin de cette taille, d’autant que le système de régénération au freinage très efficace permet de grapiller ci et là quelques kilomètres d’autonomie. Pour la recharge, il faut compter environ 7 heures sur une prise domestique et seulement 2 heures sur une Wallbox (7,4 kW). Au niveau de la consommation, le constructeur annonce entre 2,8 et 3,2 litres de sans-plomb aux 100 kilomètres. Notre essai de quelques heures ne nous a pas permis de prendre des mesures sur de longues distances, mais on est loin du compte.

Volkswagen Touareg R eHybrid © Jérôme Cartegini
Jérôme Cartegini pour Clubic

En mode hybride (batterie rechargée) sur un parcours mixte, l’instrumentation affichait une moyenne de 6,1 l/100 km. Les choses se gâtent forcément une fois que la batterie est vide. Après un parcours mêlant quelques chemins en terre, des routes secondaires et une quinzaine de km sur autoroute, la consommation moyenne a grimpé à 9,8 l/100 km. A rythme soutenu, celle-ci peut sans doute facilement grimper au-delà des 15 litres aux 100 km.

Volkswagen Touareg R eHybrid © Jérôme Cartegini
Jérôme Cartegini pour Clubic

Système semi-autonome

Comme les autres PHEV du groupe allemand, le système hybride conserve toujours un seuil minimum de batterie (même quand l’ordinateur de bord affiche 0 km) afin que le véhicule puisse rouler en mode hybride simple. Pour minimiser la consommation de son SUV, le constructeur recommande d’utiliser la planification intelligente d’itinéraires combinée à la dernière version du système d’aide à la conduite Travel Assist.

Concrètement, la voiture prend en compte les informations routières du système de navigation (topographie de la route, conditions de trafic, mode de conduite, distance…) pour gérer les interactions entre les deux moteurs à essence et électrique afin d’optimiser la consommation d’énergie. Sans l'intervention du conducteur qui se contente de garder au moins une main sur le volant (loi oblige), la voiture régule elle-même la vitesse et les phases de freinage en fonction des limitations de vitesse, de la distance du véhicule qui la précède, ou encore à l’approche d’une intersection ou d’un rond-point.

Le Travel Assist de dernière génération reste désormais actif jusqu’à une vitesse de 250 km/h. Une fonction qui profite en premier lieu aux clients allemands, qui peuvent rouler sans limite de vitesse sur les autoroutes d'Outre-rhin. Bien que très évolué, ce système nécessite un certain lâcher prise que tous les conducteurs ne sont pas encore prêts à concéder.…

Volkswagen Touareg R eHybrid © Jérôme Cartegini
Jérôme Cartegini pour Clubic
Volkswagen Touareg R eHybrid © Jérôme Cartegini
Volkswagen Touareg R eHybrid © Jérôme Cartegini

Quand VW flirte avec le premium

Les précédentes versions haut de gamme de son vaisseau amiral avaient commencé à flirter avec le premium. Volkswagen persiste et signe avec cette Touareg R qui se dote de tous les attributs du luxe. Notre version possède d’énormes sièges très confortables (chauffants, ventilés et électriques) recouverts d’une sellerie en cuir naturel Puglia très cossue. La lumière d’ambiance est de la partie, avec un choix de 30 couleurs pour pouvoir personnaliser et animer le cockpit. Le poste de conduite constitue quant à lui un modèle d’ergonomie pouvant convenir à tous les types de gabarits grâce aux multiples réglages du siège et du volant.

Mention spéciale pour le nouveau volant typé sport en cuir perforé avec palettes (chauffant et tactile) et la console centrale avec son gros levier de vitesse et son panel de boutons physiques qui tombent parfaitement sous la main. De série dans la Touareg R, l’immense toit ouvrant panoramique renforce la sensation de confort et d’espace à bord. L’atmosphère est plus futuriste que véritablement sportive. S’il n’y a rien à dire sur l’assemblage soigné et la qualité des matériaux, l’habitacle n’a pas le raffinement de celui d’une Jaguar ou d’une Porsche au même prix. Le véhicule offre néanmoins un confort royal à l’avant comme à l’arrière pour 5 personnes.

Volkswagen Touareg R eHybrid © Jérôme Cartegini
Jérôme Cartegini pour Clubic
Volkswagen Touareg R eHybrid © Jérôme Cartegini
Volkswagen Touareg R eHybrid © Jérôme Cartegini

Le volume du coffre, qui passe à 610 litres, perd 200 litres par rapport aux versions thermiques à cause du système hybride. La capacité de chargement demeure tout de même raisonnable et peut être modulée via les banquettes arrière. Le style R se manifeste in fine de manière assez discrète avec le passage au noir de certains éléments tels que la grille de radiateur, les prises d'air, les inserts latéraux, les rétroviseurs extérieurs et les clignotants intégrés, ou encore les énormes jantes Estoril de 22 pouces (une option à 1 950 €). Des badges R redessinés pour ce modèle agrémentent la calandre, le hayon, les portes avant et même l’appuie tête des sièges avant.

Volkswagen Touareg R eHybrid © Jérôme Cartegini
Jérôme Cartegini pour Clubic

Des technos à tous les étages

Outre les technologies d’assistance à la conduite semi-autonome de dernière génération, ses fameux feux LED intelligent IQ.LIGHT de série, la Touareg R embarque le nouveau système d’infotainment et de commande Innovision Cockpit. Ce dernier comprend un combiné d’écrans, dont un de 12,3" pour l’instrumentation 100% numérique, et un de 15" orienté vers le conducteur pour l’ordinateur de bord. Un ensemble convaincant avec une dalle centrale très réactive, de superbes graphismes et un agencement des menus et des fonctionnalités mieux ficelées que sur les autres modèles de la marque.

Il inclut la navigation avec les cartes européennes préinstallées, un lecteur pas si courant de carte SD, 4 ports USB, la réception DAB+, ou encore Android Auto et Apple CarPlay sans fil. Il y a du mieux aussi côté instrumentation avec un affichage XXL personnalisable via les commandes au volant. Notre version dispose en sus d’une caméra à infrarouges Night Vision (en option) capable de détecter dans l'obscurité la chaleur corporelle de personnes ou d'animaux pouvant se trouver sur la route. En cas de besoin, elle émet une alerte sonore et affiche une image thermique sur le combiné d'instrumentation.

Volkswagen Touareg R eHybrid © VW
Caméra Night Vision ©Volkswagen pour Clubic

Côté son, Volkswagen a sorti la grosse artillerie avec un spectaculaire système audio signé Dynaudio. Celui-ci se compose de 14 haut-parleurs associés à un subwoofer de… 730 Watts ! Une option qui transforme le SUV en véritable salle de concert, mais qui se paie au prix fort (1 880 €).

Volkswagen Touareg R eHybrid © Jérôme Cartegini
Jérôme Cartegini pour Clubic

Le véhicule est associée à l'application mobile We Connect (Android et iOS) très complète. Fluide et conviviale, elle dispose de nombreuses options et commandes à distance : gestion de la recharge, données de conduite, ouverture/fermeture des ouvrants (portières, vitres, haillon…), gestion de la climatisation, historique des parcours, etc. Côté nouveauté, celle-ci propose notamment une fonction de dégivrage de glace à distance. Un équipement high-tech de très haute volée.

Volkswagen Touareg R eHybrid © Jérôme Cartegini
Volkswagen Touareg R eHybrid © Jérôme Cartegini
L' application mobile dédiée We Connect
Volkswagen Touareg R eHybrid © Jérôme Cartegini

Fiche technique

Fiche technique Volkswagen Touareg R eHybrid

Dimensions

Longueur
4,87 m
Largeur
1,98 m
Hauteur
1,75 m
Empattement
2,89 m
Volume de coffre
610 litres / 1 675 litres (capacité maximale)
Poids à vide
2 465 kg
Nombre de places
5

Motorisation

Moteur thermique
TSI, 6 cylindres turbocompressé
Cylindrée
2 995 cm3
Puissance
340 ch
Moteur électrique
136 ch (100 kW)
Puissance
22 CV
Capacité de batterie
17,1 kWh (14,3 kWh de charge utile)
Puissance totale cumulée
462 ch (340 kW)
Couple total cumulé
700 Nm

Performances

0 à 100 km/h
5,1 secondes
Vitesse maximale
250 km/h (140 km/h en mode tout électrique)
Volkswagen Touareg R eHybrid © Jérôme Cartegini
Jérôme Cartegini pour Clubic

Prix et équipements

Volkswagen Touareg R 3.0 V6 eHybrid 462 BVA8 : 104 000 €
Prix hors options : 94 970 €

Equipement de série

  • Pack extérieur Black R-line
  • Intérieur R exclusif
  • Toit ouvrant panoramique
  • Projecteurs IQ.LIGHT - Matrix LED
  • Innovision Cockpit Assistant de conduite semi-autonome
  • Travel Assist
  • Suspensions pneumatiques
  • App-Connect Interface USB-C
  • Air Care Climatronic 4 zones
  • Affichage tête haute
  • Eclairage d’ambiance 30 couleurs
  • Câble de recharge M2 UE
  • Chargeur induction
  • Keyless Access (ouverture et fermeture du hayon mains libres)

Equipement en option (modèle de test)

  • Peinture métallisée : 1 710 €
  • Night Vision : 2 085 €
  • Jante en alliage 22" Estoril : 2 005 €
  • Système dynaudio 14 haut-parleurs et subwoofer 730 W : 1 930 €
  • Sièges massant et ventilés : 1 440 €

Verdict : faut-il craquer pour la Touareg R ?

La Touareg R est une voiture étonnante à plus d'un titre. Ultra polyvalente, elle peut rouler la semaine en mode zéro émission sur de petits trajets (une trentaine de km tout au plus) en la rechargeant évidemment quotidiennement. A condition de laisser faire le système de conduite semi-autonome Travel Assist, elle peut également ménager la consommation sur les parcours au long court. Sa mécanique puissante, efficace et précise, son silence de fonctionnement, sa tenue de route et le confort à bord pour le conducteur comme les passagers sont autant d’atouts que nous avons apprécié sur cette version.

Sans oublier des capacités de tout terrain et de tractage que bien d’autres SUV concurrents n’offrent pas. Les technologies embarquées de ce modèle figurent par ailleurs parmi les meilleures du marché. Grâce au groupe motopropulseur qui équipe également les Porsche Cayenne et Audi Q7, le Touareg R échappe au malus écologique de 30 000 € qui frappe les versions thermiques de son acabit. Une belle économie, mais la facture de 104 000 € pour notre version d’essai avec ses options n'en reste pas moins très salée (94 970 € hors options). Pas sûr que la Touareg demeure aussi populaire avec des tarifs aussi élitistes…

Modifié le 30/08/2021 à 08h59
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
11
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Londres : la plus grande entreprise de taxis privés sera 100 % électrique dès 2023
Pour le P.-D.G. de Toyota, le passage à la voiture électrique doit être progressif
Tesla met fin à son système de parrainage
BYD dévoile son prototype électrique Ocean-X d'une autonomie annoncée de 1 000 km
Cadillac écoule la production 2023 de sa Lyriq Debut Edition en seulement 19 minutes
Zero dévoile les mises à jour 2022 de ses motos électriques
Gen Z : Mike Horn concourra au rallye raid 2023 à bord d'une voiture hydrogène développée avec le CEA
Lucid annonce une meilleure autonomie que les Tesla pour sa Lucid Air Dream Edition
Toyota lève le voile sur son pick-up hybride Toyota Tundra
Waze, Coyote et TomTom n’indiqueront plus certaines présences des forces de l’ordre à partir du 1er novembre
Haut de page