DS dévoile sa nouvelle DS4 : pas de version électrique, mais une déclinaison hybride rechargeable

04 février 2021 à 09h10
15

DS étoffe ses gammes et dévoile la nouvelle DS4. Un quatrième modèle qui, en l'absence de version électrique, sera aussi décliné en version hybride rechargeable.

Après la DS9 dévoilé en fin d'année dernière, la marque française premium a enfin présenté sa nouvelle DS4. Un modèle du segment C à mi-chemin entre le SUV compact et la berline, qui viendra se positionner face à l'Audi Q3 Sportback et autres Mercedes Classe A.

Lors de sa conférence de presse virtuelle, DS n'a pas caché son objectif : innover avec un véhicule vraiment inédit, tout en conservant ses valeurs de savoir-faire à la française et d'excellence technologique.

À quoi ressemble la DS4 ?

Avec la DS4, la marque a voulu sortir des sentiers battus en jouant sur les proportions de la voiture, lui conférant ainsi une silhouette athlétique et sportive malgré des dimensions imposantes (4,40 m de long, 1,83 m de long). Pour ce faire, le véhicule repose sur la nouvelle plateforme EMP-2 qui a notamment permis de reculer le pare-brise et d'allonger le capot. Ce dernier surplombe la calandre imposante qui conserve la même forme géométrique, et une construction de grille en deux parties avec une structure noire laquée et des pointes de diamant chromées en relief.

La signature lumineuse évolue avec des projecteurs plus fins qui bénéficient de nouvelles technologies comme on le verra plus loin. Les Wing sont désormais plus intégrées à la carrosserie et connectées au projecteur, tandis que les feux arrière retouchés reprennent le design en écailles caractéristique de la marque.

À propos de la partie arrière, la DS4 renforce son caractère avec un pavillon fuyant très bas qui est inspiré des Shooting Break. Les épaules sont par ailleurs sculptées et très prononcées de sorte à asseoir la voiture sur les roues. Enfin, les flancs qui intègrent les poignées de porte affleurantes, arborent des plis dans la tôle avec la forme en X caractéristique de DS.

Un intérieur luxueux

Fidèle à sa philosophie, DS a particulièrement soigné l'intérieur de sa nouvelle DS4. Les matériaux premium font la part belle au cuir naturel, au bois et même du carbone forgé. Le style est là encore très recherché comme en témoignent les commandes de vitres qui sont intégrées en hauteur, de sorte à être plus visibles. Autre exemple, les lignes sont fluidifiées, notamment grâce aux aérateurs qui disparaissent complètement pour s'intégrer dans la planche de bord, au même titre que les écrans.

Les sièges conservent la confection en cuir brassé emblématique de la marque, tandis que sur-coutures non débouchantes sur les accoudoirs de porte. Enfin, un intérieur bi-ton fait son apparition.

De nouvelles technologies

Rayon technologies, la nouvelle DS inaugure un Digital Seamless Cockpit somme toute classique mais renforcé par un affichage tête haute (HUD). Équivalent à un écran de 21 pouces placé dans l'axe de vision du conducteur, ce dernier proposera notamment une fonction de réalité augmentée à l'instar des Volkswagen I.D.3 et Skoda Enyaq IV par exemple.

L'écran tactile d'info-divertissement inaugure une interface forcément inspirée de l'univers du smartphone. Celle-ci propose plusieurs écrans sur lesquels sont rangés applications et widgets, et avec une page d'accueil scindée en plusieurs parties.

DS précise que la DS4 bénéficie d'un niveau élevé de personnalisation tant au niveau de l'interface de l'écran tactile que de l'instrumentation derrière l'écran ou encore de l'affichage tête haute. Un système de vision nocture fait son apparition qui utile la caméra infrarouge qui est intégrée dans la calandre. Celui-ci est capable de détecter les piétons et les animaux jusqu'à 200 mètres devant la DS4, et d'alerter le conducteur en cas de danger

Par ailleurs, la console centrale abrite le système DS Smart Touch, un écran tactile supplémentaire qui affiche six raccourcis pour lancer rapidement un appel, d'écouter une station de radio ou de choisir une adresse prédéfinie dans le système de navigation. DS Smart Touch propose en outre un système de reconnaissance gestuelle et d'écriture, à moins de lui préférer l'assistant vocal de la DS4.

Autre nouveauté, le système Dynamic Bending light s'appuie sur des modules rotatifs qui sont intégrés au centre du projecteur afin d'orienter le faisceau de lumière dans la direction du véhicule. Celui-ci est associé à la technologie Matrix Beam à 15 segments avec une portée de 300 mètres, et qui permet à la DS4 de rouler en plein phare sans éblouir les autres usagers.

Bardée de capteurs et de caméras, la voiture propose une conduite assistée avec le système DS Drive Assist 2.0. Bien entendu, ce dernier combine le régulateur de vitesse adaptatif avec le positionnement du véhicule dans sa voie. Du classique donc, mais les grandes nouveautés sont à chercher du côté des dépassements qui sont désormais semi-automatiques, ou encore de l'adoption d'une vitesse adaptée en courbe ou en fonction du tracé de la route.

La caméra situé sur le pare-brise et le radar frontal sont désormais épaulés par des radars aux quatre coins de la DS4, afin de surveiller les angles morts jusqu'à 75 mètres d'une part, et alerter le conducteur en cas de trafic à l'arrière en sortant d'une place de parking.

Toujours au rayon confort et conduite, la voiture propose une innovation qui était jusqu'à présent réservée aux segments supérieurs avec la suspension pilotée DS Active Scan Suspension. Grâce à la caméra située sur le pare-brise, la DS4 va pouvoir scanner la route et agir directement sur les suspensions afin de les assouplir ou de les raffermir selon les besoins.

Pas de version électrique pour la DS4

Alors que la plateforme EMP-2 permet de proposer diverses motorisations dans la DS4, la marque française a choisi de faire l'impasse sur une version électrique pour le moment. Un choix guidé par les besoins des clients qui pourront néanmoins s'orienter vers la déclinaison E-Tense hybride rechargeable. Son moteur essence quatre cylindres turbo de 1.6 l qui développe 180 ch, sera couplé à un moteur électrique de 110 ch et à une boite automatique EAT8. L'ensemble développera 225 ch. La batterie dont la capacité n'a pas été précisée, lui confèrera une autonomie de 50 km suivant le cycle WLTP en mode tout électrique.

DS annonce un temps de recharge compris entre 1h45 et 3h30 pour la DS4 E-Tense hybride de 225 ch. Une version qui affichera un écart de 250 kg par rapport au modèle essence équivalent, mais sans impact sur l'habitabilité. Enfin, à propos de motorisations thermiques, la DS4 sera aussi proposée en version diesel de 130 ch, ou essence de 130, 180 et 225 ch.

L'ouverture des commandes est attendue pour la fin du 1er semestre avec une commercialisation qui devrait débuter à la fin du 2ème semestre. Deux versions seront proposées au catalogue avec une DS4 Performance Line plus dynamique, et une DS4 Cross. Un modèle qui affichera la même garde au sol mais qui bénéficiera de quelques modifications esthétiques pour un look plus baroudeur.

Source : communiqué de presse

Modifié le 04/02/2021 à 15h31
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
15
11
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Soldes Amazon : le TOP des promotions high-tech à saisir ce jeudi
Anthem : la refonte du jeu est officiellement annulée
Après 42, Xavier Niel lance une nouvelle école... d'agriculture, elle aussi gratuite : Hectar
Séries originales (ou non) : notre sélection des meilleures séries proposées sur Disney+
Cyberpunk 2077 : la seconde mise à jour majeure repoussée à fin mars suite à la cyberattaque
Soldes : cette caméra 360° Xiaomi Mi Home Security est au meilleur prix chez Darty
Starlink : l'ARCEP autorise le déploiement du réseau internet par satellite d'Elon Musk en France
Soldes : les promotions high-tech à ne pas manquer ce mercredi
Klipsch T5 II : des écouteurs premium à la sonorité équilibrée, enfin à maturité
Forfait mobile : Free relance son célèbre forfait 80 Go à 11,99€/mois
Haut de page