Netflix fait beaucoup de tort aux ventes de DVD

Par
Le 18 janvier 2017
 0
Le streaming prend de plus en plus d'ampleur dans les habitudes de consommation de contenus vidéo. Outre les classiques Youtube et Dailymotion, ou encore le replay de certaines chaînes, les plateformes de VOD illimitée comme Netflix se développent. Mais selon une recherche réalisée par l'université de Hong-Kong, les DVD en souffrent.

Publiée le 17 janvier 2017 et menée par l'équipe du professeur Yinan Yu de l'université de Hong-Kong, une étude offre pour la première fois un argument empirique concernant l'impact de Netflix sur les ventes de DVD et Blu-ray.

Netflix fait chuter les ventes de DVD et Blu-ray


L'enquête s'est intéressée, comme le signale TorrentFreak, à l'impact de la disponibilité des films sur les plateformes de streaming vidéo. Elle a tout particulièrement analysé les ventes de DVD et Blu-ray du distributeur Epix. Ce dernier, qui avait un partenariat pour diffuser ses films via Netflix, a décidé de clore ce partenariat.

Les films et séries disponibles via Epix ont été transférés de Netflix à Hulu. Ce dernier est également un service de streaming illimité mais son nombre d'abonnés est très inférieur à celui du géant Netflix. Le changement de plateforme a eu lieu le 1er octobre 2015. Les chercheurs ont donc étudié l'impact de ce changement sur les ventes de supports physiques durant l'année 2016. Non sans surprise, leur recherche a montré que Netflix réduisait fortement les ventes de DVD et Blu-ray.

0258000008489726-photo-netflix-recommended-logo.jpg


Les utilisateurs ne veulent plus posséder les films


L'étude de l'université de Hong-Kong a montré une hausse nette des ventes de DVD et autres supports physiques du catalogue d'Epix. Une hausse de 24,7 % des ventes a été enregistrée dans les trois mois après la fin de la mise à disposition desdits films sur la plateforme fondée par Reed Hastings.

La baisse des ventes de DVD et Blu-ray en cas de disponibilité des films sur les plateformes de streaming, pourrait être un problème : les plateformes de streaming ne cessent de croître et, en 2016, elles ont généré un chiffre d'affaires, aux Etats-Unis, de 6,2 milliards de dollars contre 5,4 milliards pour les supports physiques. Pour la première fois, le streaming a dépassé les ventes de DVD montrant, peut-être, que les utilisateurs ne désirent plus « posséder » un film et qu'ils se tournent vers une simple consommation ponctuelle.

Voir aussi :

Télécharger :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Netflix

scroll top