Quand Netflix s'invite sur une télé des années 50

12 novembre 2015 à 10h45
0
Une équipe d'ingénieurs de Netflix a profité d'un hackathon organisé par l'entreprise pour adapter le service à une télévision Philco Predicta, commercialisée durant les années 50. Le résultat est étonnant !

Quand on combine Netflix et hackathon, cela donne des résultats des plus créatifs. La preuve avec ce nouvel exemple, que l'on doit à un quatuor d'ingénieurs travaillant au siège de l'entreprise californienne. A l'occasion d'un hackathon organisé par Netflix, ils ont créé ce qu'ils appellent Netflix VHF, une version particulièrement old school du service, qui fonctionne sur une télévision Philco Predicta. Un modèle commercialisé à partir de la fin des années 50, principalement aux Etats-Unis.

01F4000008242354-photo-netflix-old-tv.jpg

Les ingénieurs ont dû trouver un moyen de porter le flux vidéo vers la télévision, qui dispose d'un écran pivotant d'une forme atypique, que l'on peut facilement qualifier de rétro-futuriste. La navigation se fait par l'intermédiaire d'un bouton situé sur le côté de la télé et si l'affichage permet de reconnaître assez facilement Netflix, la qualité de l'image est quant à elle rudimentaire, et se contente du noir et blanc et de nombreuses sautes d'images.


On ne peut cependant nier le charme vintage de l'ensemble. L'idée de pirater une télévision âgée de plus de 60 ans fait donc mouche. Une invention décalée, à exposer à côté de DarNES, un autre projet issu d'un hackathon qui a, de son côté, installé Netflix sur une console Nintendo NES.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Allongé et endormi
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top