Netflix se sépare de 300 employés d'un coup, est-ce le début de la fin ?

25 juin 2022 à 07h45
30
Fini Netflix ?

Netflix a annoncé son souhait de se séparer de 300 de ses employés d'un coup, est-ce le début de la fin ?

Malgré le retour de Stranger Things, la série à succès de Netflix, l’entreprise sombre de plus en plus dans la tourmente. Le leader du streaming avait annoncé avoir perdu 200 000 abonnés début 2022. Une première, après 10 années de croissance, qui a entraîné une chute de sa valeur en bourse ainsi qu’une attaque en justice de ses actionnaires.

Dans la foulée, le géant américain se séparait de 200 de ses employés. Un débauchage loin d’être suffisant, puisque le porte-parole de Netflix annonce devoir se séparer à nouveau de 300 salariés.

Alors est-ce le début de la fin pour le “N” ?

Malgré des investissements toujours plus importants, les abonnés quittent le navire

Le rachat du studio d’effets spéciaux Scanline VFX fin 2021 et celui du studio de jeux vidéo Boss Fight Entertainment début 2022, ne semble pas relancer la croissance de Netflix.

Au premier trimestre 2022, le géant américain présentait une hausse de son chiffre d’affaires de seulement +9,8 % sur un an, à 7,87 milliards de dollars. Des résultats qui s'expliquent surtout par une hausse de ses tarifs, mais qui restent très loin des +19% de l’année précédente.

En effet, dans le même temps l’entreprise annonçait avoir perdu 200 000 abonnés à l'international. Et ce n’est qu’un début, puisque dans une lettre à ses investisseurs, le service de streaming envisage une perte de 2 millions d'abonnés supplémentaires d’ici à la fin du deuxième trimestre 2022.

Une concurrence de plus en plus féroce

Malgré sa position de leader du SVoD et ses 221,6 millions d'abonnés, Netflix doit définitivement faire une croix sur son monopole. Aujourd’hui, l’entreprise fait face à une concurrence toujours plus innovante.

En effet, Disney+ a acquis 130 millions d'abonnés en moins de trois ans, en se basant sur son univers diversifié. De son côté, Amazon Prime Video dépasse les 150 millions d’abonnés et surfe sur des créations originales, comme la série sur le Seigneur des Anneaux prévue pour septembre prochain.

Une restriction de partage de compte à venir ?

Mais pour la société de Los Gatos, ce ne sont pas la concurrence, ni le manque de renouvellement de son contenu qui pêchent. Cette déroute s’explique principalement du fait du partage de compte. 

Le géant américain explique en effet que 100 millions de foyers bénéficient d’un accès à ses services sans passer par un abonnement. Cela viendrait ruiner ses objectifs de croissance, tout comme les sanctions prises à l'encontre de la Russie, suite à l'invasion de l'Ukraine, qui lui ont fait perdre 700 000 abonnements.

En plus de la publicité qui devrait arriver prochainement sur la plateforme, Netflix réfléchit donc à un moyen de facturer le partage de compte à ses utilisateurs. Désormais, toutes les solutions sont bonnes pour limiter la casse.

Source : Engadget.com

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
30
27
bennukem
Depuis une année, Netflix nous alimente presque qu’en séries très médiocres au seul le premier épisode reste passable. Normal d’en partir.<br /> Ex; le transperce neige avec ses intrigues digne de pif gadgets.<br /> Ou toutes les saloperies comme le poing dorée (oublié le nom) avec un super héros avec un pouvoir qu’on voit jamais pour économiser sur le budget FX.
Doss
Transperce neige n’est pas une series Netflix mais SyFy <br /> Mais bon le problème de Netflix c’est surtout la concurrence de plus en plus agressive. Franchement prime et Disney propose la 4k pour moins de 10€ alors que netflix c’est 18€. Un moment va falloir qu’ils revoyent le business modèle en devenant une entreprise classique plutôt que de vouloir rester une starup en hyper croissance.
pagnelli
Bonjour se séparer de certains employés et juste une façon de s’adapter au marché en France ça peut surprendre parce que les entreprises sont enfermées dans un carcan et lorsque ça va pas on préfère les amener à la faillite plutôt que le laisser s’adapter et aux États-Unis c’est courant les 300 employés ont sûrement déjà retrouvé un travail vu le taux de chômage aux États-Unis
Domotique94
S’ils sont déja dans la tourmente, cela ne va pas s’arranger dans les mois et l’année qui vont suivre car ils font de plus en plus de mauvais choix:<br /> Les abonnés de longue date (je suis un abonné du premier jour dés l’arrivée de Netflix en France) en ont ras le bol des hausses de prix, la concurrence est bien moins cher (que ce soit Disney+, Amazon Prime ou encore Apple TV+ qui propose de plus en plus de séries de qualité à seulement 5€/mois, et je ne parle pas de HBO qui arrivera un jour ou l’autre, fera probablement perdre au passage quelques contenus à Netflix.<br /> La future suppression ou monétisation du partage de compte ne va pas leur faire gagner d’abonnés, mais en perdre encore plus. Car vous croyez vraiment que ceux qui arriverai à obtenir un partage de compte et payaient au plus quelques euros vont vouloir du jour au lendemain payer plein pot pour quelques rare séries ajoutés? Et par contre les abonnés qui payent de longue date voyant le partage de compte supprimé vont réfléchir soit à se désabonner soit s’abonner en alternance (1 mois sur 2 ou 1 mois sur 3) → gros maque à gagner pour Netflix.<br /> Mais bon, qu’ils continuent à creuser un peu plus leur tombe, ils ne pourront pas dire qu’ils ne savaient pas.<br />
papem
300 sur un peu plus de 11 000… c’est pas un drame , surtout aux US. La pérennité des entreprises oblige à faire des choix.
angel_heart
J’ai prit Netflix a son arrivé en France, mais ça faire plus de 3 ans que j’ai arrêté.<br /> Je trouve que la qualité a beaucoup baissé.<br /> Et surtout que l’abonnement seul ne propose pas de 4K ça me donne aucune envie de payer au prix fort pour avoir un qualité d’image correct.
Domotique94
On est bien d’accord, je me souviens des débuts, il y avait certes peu de contenu mais un gros pourcentage de séries originales de vrai qualité (Orange is the new black, house of cards, Marco Polo etc etc). Des séries de cette qualité et de ce calibre on en voit de moins en moins. Alors oui ils ajoutent beaucoup plus de contenu, mais de qualité très moyenne, alors que le prix lui depuis cette époque a doublé, et la concurrence est très présente. Ils ont perdu de vu leur crédo de base, et dans une offre de streaming de plus en plus diversifié, c’est pas cette politique de Netflix qui va les faire perdurer, bien au contraire.
Nehi
Séries made by Netflix médiocres pour la plupart, catalogue beaucoup trop restreint en France, bonnes séries annulées avec des raisons plus ou moins fallacieuses… Je ne pense pas que le personnel soit le problème mais plutôt les choix qui ont été fait ses 4 dernières années (le wokisme en tête)<br /> Puis croire en 2022 en une croissance infini, c’est juste à mourir de rire
trollkien
En effet les restrictions géographiques sont une abérration qui nous prive d’une tres grosse partie de leur catalogue. Actuellement je suis plus enclin a revoir de vieilles séries dispo uniquement US plutot que leurs récentes séries McDo LGBTQ+ bienpensantes.<br /> Et comme ils font la chasse aux VPN, ils se tirent eux meme une balle dans le pied
gamez
perso je me contente de la tnt pour regarder quelques conneries à droite à gauche, ça fait le job, j’attends rien de plus de la tv en fait.
spip74
Dégradation de la qualité des séries, exclusivement réservées aux adolescents qui ne sont pas les payeurs. Peu de contenu original avec un scénario bien réfléchi. Recyclage de vieux films qui passent artificiellement dans le Top 10, qui pensent il berner ? C’est la seule plate forme de VOD qui ne propose pas de la 4K pour l’abonnement basique. De plus le flux est hyper compressé.<br /> A mon avis le licenciement des salariés c’est une opération boursière pour faire plaisir aux actionnaires.
bennukem
Je ne connais pas SyFy (peut être faut il être en France ?) mais j’ai bien le Transperce neige sur mon catalogue netflix.<br /> Si l’histoire est bonne , je suis même pret à regarder en qualité dvd
HAL1
Est-ce le début de la fin pour Netflix ?! Regardons les informations données dans l’article pour le savoir :<br /> Au premier trimestre 2022, le géant américain présentait une hausse de son chiffre d’affaires de seulement +9,8 % sur un an, à 7,87 milliards de dollars.<br /> La réponse est donc non.<br /> Mais bon, depuis quelques temps Clubic semble absolument vouloir enterrer Netflix, sans qu’on sache vraiment pourquoi… Sans parler des titres d’articles racoleurs qui se multiplient… J’imagine que l’occasion était trop belle de faire un combo…
ygloo_one
C’est un peu mon point de vue.<br /> Le bémol étant que c’est Netflix qui annonce perdre 2 millions d’abonnés sans explications, en tout cas relayées par Clubic.<br /> Déjà il a toujours été dit que Netflix a commencé à fermer les comptes Russes. Et on peut supposer que des comptes ukrainiens se sont fermés ‹ tout seul ›.<br /> Ensuite, la période d’enfermement covid étant passé, il est normal que certains s’en aillent. Il est probable que cela touche les autres acteurs. Mais là c’est blackout.<br /> A titre personnel, je partage une seul critique: Leur tarification basée sur la qualité d’image qui devient anachronique. Je suis célibataire et je dois payer un abonnement pour 4 pour accéder à la 4K. Il y a peut-être des ‹ faux › utilisateurs qui veulent être 4 à utiliser leur abonnement pour 4, mais il y a aussi des utilisateurs qui payent 3 utilisateurs de trop. Jusque là je me contentais du FHD de par la rareté du 4k de qualité et que j’étais retombé en adsl… Je vais probablement non seulement arrêter mon abonnement annuel afin d’avoir la 4K par intermittence mais sans surcoût, et aussi partir de free car l’abonnement est ‹ inclus ›. Si Red faisait la fibre chez moi, je serais déjà parti.<br /> Netflix est dans un dilemne type Canal+. Un monopole qui ‹ facilite › l’expansion. Le monopole de Netflix est plus méritant que celui de Canal+, il n’a pas été garanti par des copains politiciens type Mitterand. La concurrence se réveille mais est dans le même esprit , et retire ses productions de Netflix car de fait, Netflix n’était pas cher et ne devait pas reverser grand chose. Ceux qui comparent Netflix et Amazon en France ne savent pas combien vaut Amazon, Disney aux Us…<br /> Juste, j’ai quitté Canal+ il y des années, jamais je passerais de 10/15E à 5*20/30E avec la multiplication des acteurs pour avoir la même chose.<br /> Tout ça pour alimenter sans limite des comptes dans des paradis fiscaux. Révolution. Il est grand temps d’enlever des droits locaux à toutes ces multinationales et de chasser la corruption de nos élus. Et cela peut aller jusqu’à leur enlever tout droit de propriété dans mon esprit, donc instaurer un droit de copie raisonnable. Y en a marre de leur chantage: on peut se passer de vous. Dont acte, passez vous de notre argent et nous on copie.<br /> Et il faut le faire avant d’arriver à ce qui se passe pour le pétrole par exemple ou profits défiscalisés se cumulent avec taxes sans limites pour alimenter la mauvaise gestion de l’état.
Eric87
Bonne nouvelle , espérons que Netflix coule. Avec ces séries médiocres et de plus en plus extrémistes ils méritent de couler dans les abysses.
Ronan_Baillon1
Une entreprise, c’est comme une montgolfière…
Eric87
" choix qui ont été fait ses 4 dernières années (le wokisme en tête)"<br />
wackyseb
Netflix est parfait pour moi. Partage en 4 avec la famille. Par contre un abonnement solo sans 4K en 2022 c’est juste pas possible.<br /> Juste arrêter de nous faire des series LGBTQ+. J’ai absolument rien contre eux mais toutes les séries se sentent obligé de mettre des scènes homo ou autre. Ça n’a aucune plus value, bien au contraire
Blackalf
C’est quand même étonnant, cette manie de souhaiter du mal aux autres. Rien n’oblige personne à utiliser Netflix ou d’autres services, et pourtant bien des gens souhaitent leur disparition, et par conséquent souhaitent que beaucoup de gens perdent leurs emplois.
luck61
Les arbres ne montent pas jusqu’aux ciel…et puis la récession arrive l’argent se fait ou se faire plus rare
HAL1
Blackalf:<br /> C’est quand même étonnant, cette manie de souhaiter du mal aux autres.<br /> Tout à fait d’accord.<br /> Ce qui est également stupéfiant, c’est ce fantasme de croire que Netflix perd des abonnés en raison du « wokisme » des séries et films qu’elle propose. Un terme balancé à tire-larigot par certains, sans même comprendre ce que ça veut dire, et qui leur permet d’y inclure tout et n’importe quoi. <br /> C’est vrai ça, vivement le retour des œuvres où les héros ne sont que des hommes cis-genre, hétérosexuels, blancs et très virils, et où les rôles féminins ne sont là que pour flatter le téléspectateur mâle moyen…
ChezDebarras
moi je veux bien (gratos) de tes 3 comptes qui ne te serviront pas. Copain !
Eric87
Donc vous voulez rendre les Hommes non virils et des femmes qui flattent que spectateurs féminines<br /> Bizarre votre conception des choses
MattS32
Eric87:<br /> Donc vous voulez rendre les Hommes non virils et des femmes qui flattent que spectateurs féminines<br /> En quoi le fait d’avoir des héros qui ne sont pas tous des hommes virils rendrait les hommes non virils ? L’écrasante majorité des hommes ne sont justement déjà pas « virils » tels que le sont les héros « traditionnels ». Et c’est normal, car ces héros traditionnels sont justement exagérément virils, les traits masculins sont excessivement mis en avant, bien plus qu’ils ne le sont dans la population normale.
HAL1
Essayez de sortir de votre vision du monde tristement binaire, vous verrez ça vous sera tout à fait bénéfique !
pecore
Le drama « Netflix: faillite ou pas » commence à devenir répétitif. Les news se suivent et se ressemblent.<br /> Resserrage des couts, ajout de publicité, lutte contre la fraude et dégraissage pour accompagner de la baisse d’activité, tout cela sort du même tonneau, à savoir que l’entreprise est en difficulté et qu’elle cherche comment se restructurer. Pourquoi y voir forcément une cessation d’activité ou mieux encore, pourquoi souhaiter du mal à cette plateforme qui a presque à elle seule démocratisé le streaming vidéo dans le monde ? Parce qu’elle est américaine ? Si c’est cela c’est vraiment très bête.<br /> Je leur souhaite de réussir, moi j’aime bien Netflix : certaines de leur séries restent de bonne qualité, comme la récente série Spriggan, par exemple.
phil995511
Chez Netflix ils sont débiles de vouloir nous refiler des jeux et de vouloir nous imposer de la pub a terme. On n’en a rien à battre de leurs jeux à 2 balles, on a tous des PC, consoles, smartphones ou autre… Quand à al pub, si ils la mettent en fonction ce ne sera pas 200’000 clients qu’ils vont perdre mais plutôt qqch comme 97 % de leurs abonnées donc moi !!!
pecore
La pub c’est uniquement pour les nouveaux abonnés et encore, juste ceux qui le voudrons bien. Les abonnements déjà existants ne devraient pas être concernés.
Laurent_SFN
Pour les gens qui critiquent le contenu, Netflix ce sont des MILLIERS de films et séries dispo…il faut juste apprendre à sortir du système de recommandations et de la mise en avant de séries « phares » et fouiller sur la plate forme.<br /> Quand au « wokisme » (terme tellement à la mode…), tu vois ça à présent partout. Même ma mère de 71 ans qui ne jure que par Tf1 et France TV est à présent agacée par la présence systématique d’histoires gay, lesbiennes ou trans sur tous ses feuilletons.<br /> Par contre l’abo est à revoir : un tarif unique que avec 4k incluse me semble à présent un grand minimum en 2022. Et pourquoi pas passer à un abo annuel avec ristourne. Ça permettrait aussi de stopper l’hémorragie des utilisateurs (un utilisateur qui paie un an d’abo, c’est un utilisateur qui durant ce temps ne résiliera pas…)
darouine
En effet, le gros soucis de Netflix, c’est leur algorithme qui vous propose toujours le même genre. Du coup, on peut facilement vitre être blasé. Puis, le 4K.<br /> Pour le reste, je suis toujours satisfait de netflix, je suis client depuis la première heure.<br /> Qui regarde les séries coréennes par exemple? IL y en a pléthore.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

La mémoire Micron GDDR6X à 24 Gbps entre en production de masse
La DDR5-6000
Stadia permet à ses joueurs de streamer un jeu en petit comité
Cet ancien employé de Twitter espionnait les utilisateurs pour le compte de l'Arabie saoudite
Cyberharcèlement : en Europe, les parents protègent moins leurs enfants que dans le reste du monde
Apple déploie la 3e bêta publique d'iOS 16, d'iPadOS 16 et de macOS Ventura
Google veut faire de votre TV votre coach sportif
Taïwan a subi un pic de cybermenaces en marge de la visite de l'Américaine Nancy Pelosi
Ce vidéoprojecteur sera parfait pour vos soirées d'été !
Samsung annonce les Galaxy Watch 5 et ses Gala Buds 2 Pro
Haut de page