🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Tudum ! Netflix fait le ménage au sein de ses équipes

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
18 mai 2022 à 15h10
26
Netflix
© Netflix

Ça va mal pour Netflix ! Le service de streaming a enregistré de mauvais résultats financiers qui pourraient entraîner l'annulation de plusieurs programmes hébergés sur sa plateforme. Hélas, ce ne sera vraisemblablement pas la seule répercussion.

En effet, la firme américaine a également procédé à une coupe au sein de ses effectifs.

Toujours les mêmes qui trinquent

Pour la première fois depuis une décennie, Netflix a vu son nombre d'abonnés diminuer au cours du premier semestre 2022. Cette perte s'élève à 200 000 utilisateurs, malgré un chiffre d'affaires en hausse de 9,8 % sur un an. Ce point positif est toutefois à relativiser, puisque la hausse des prix semble être la principale cause de cette baisse. Quoi qu'il en soit, les dirigeants du service de SVoD ont déjà pris des mesures drastiques.

Une source contactée par le site The Verge nous apprend que Netflix a licencié plusieurs dizaines de personnes, principalement aux États-Unis. Cela concerne au moins 26 sous-traitants qui travaillaient pour le site Tudum, qui s'adresse aux fans des productions de la marque. Des postes liés au marketing seraient aussi touchés.

Et merci pour votre contribution, bien sûr !

La porte-parole de Netflix, Erika Masonhall, s'est expliquée sur la situation auprès de The Verge. Elle justifie cette décision en faisant assez logiquement référence à la baisse de croissance enregistrée par la marque ces derniers mois.

Comme nous l'avons expliqué à propos des bénéfices, le ralentissement de la croissance de nos revenus signifie que nous devons également ralentir l'augmentation de nos coûts au sein de l'entreprise. Malheureusement, nous licencions environ 150 employés aujourd'hui, principalement aux États-Unis. Ces changements sont motivés par les besoins de l'entreprise plutôt que par les performances individuelles, ce qui les rend particulièrement difficiles, car aucun d'entre nous ne veut dire au revoir à des collègues aussi formidables. Nous travaillons dur pour les soutenir dans cette transition très compliquée. Un certain nombre de sous-traitants de l'agence ont également été touchés par l'annonce de ce matin. Nous sommes reconnaissants pour leurs contributions à Netflix.

Rappelons que Netflix avait aussi exprimé son souhait de réduire les dépenses au cours des deux prochaines années en raison des mauvais résultats annoncés pour le trimestre dernier.

Netflix
  • La plus complète du marché
  • Séries originales souvent excellentes
  • Compression vidéo irréprochable

Le service américain n'est pas le plus populaire au monde pour rien. Avec une offre de contenus enrichie chaque semaine, une qualité vidéo toujours optimale et une expérience utilisateur très travaillée, la plateforme est un choix incontournable pour se divertir. Notre seul regret reste l'augmentation constante des tarifs d'abonnement, qui rend le service un peu moins attractif qu'à son lancement… Heureusement le nombre de séries et de films compense cette hausse.

Le service américain n'est pas le plus populaire au monde pour rien. Avec une offre de contenus enrichie chaque semaine, une qualité vidéo toujours optimale et une expérience utilisateur très travaillée, la plateforme est un choix incontournable pour se divertir. Notre seul regret reste l'augmentation constante des tarifs d'abonnement, qui rend le service un peu moins attractif qu'à son lancement… Heureusement le nombre de séries et de films compense cette hausse.

Source : The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
26
13
Bombing_Basta
un chiffre d’affaires en hausse de 9,8 % sur un an<br /> Ces changements sont motivés par les besoins de l’entreprise plutôt que par les performances individuelles<br /> Ces changements sont motivés par les exigeances des actionnaires plutôt que par les besoins de l’entreprise ou les performances individuelles.
FortyTwo
Plusieurs dizaines de licenciements pour seulement 200 000 abonnés en moins ? Je n’ose pas imaginer les conséquences sociales pour des pertes de +1 000 000 d’abonnés pour justifier ces licenciements !!!
spip74
Baisse de croissance → baisse de revenu → baisse de contenu → baisse de croissance → …
dFxed
Votre logique est biaisée, car Netflix étant encore en croissance de CA et de revenu, malgré la perte d’abonnés, elle devrait donc se porter admirablement bien. Hors elle licencie en prévision des futurs temps durs.<br /> De plus, votre logique fonctionne uniquement avec des charges fixes dont la proportion/abonné est soit fixe soit en sens inverse à votre chaîne de réaction. Ce qui n’est pas toujours le cas.<br /> Bref, parfois c’est du corporate greed, parfois c’est juste des prévisions pour demain.<br /> Dans tous les cas, netflix possède une dette colossale que son bénéfice ne permet en aucun cas d’absorber.<br /> Donc soit ils continuent à recruter des abonnés, soit ils réduisent leurs coûts. Sinon ils ne survivront pas.
HAL1
Sérieusement, est-ce que ce genre d’articles Clubic est financé par Disney+ ou Apple TV+ ? <br /> Parce que bon, dire que Netflix « va mal » et a « a enregistré de mauvais résultats financiers », alors que l’entreprise a vu son chiffre d’affaire et son bénéfice augmenter d’une année sur l’autre, c’est quand même limite de la désinformation…
leulapin
Ils sont tellement endettés que s’ils ne croissent plus ils s’effondrent en tant qu’entreprise.
dFxed
Donc d’après toi, le fait que Tesla soit passé a deux doigts de la faillite, c’est du Fake ? Parce que le chiffre d’affaires croissait bien plus …<br /> Peux être que tu confonds chiffre d’affaires (combien on te paye pour le travail que tu accomplis) et bénéfices (combien il reste une fois que tout est payé, salaires, interets de la dette, locaux, frais de fonctionnement …).
pecore
Merci pour cette info car cela n’est jamais précisé nul part et que du coup on ne comprend pas bien tout cet alarmisme autour de la baisse du nombre d’abonnés. Si Netflix a des dettes à honorer, c’est déjà plus compréhensible.
dFxed
Voici la source :<br /> ResearchGate<br /> Figure 4. Évolution du chiffre d'affaires, du bénéfice net et de la...<br /> Download scientific diagram | Évolution du chiffre d'affaires, du bénéfice net et de la dette à long terme de Netflix, entre 2008 et 2017 from publication: Filière de l’audiovisuel et plateformes SVOD : une analyse croisée des stratégies de Disney et...<br />
HAL1
dFxed:<br /> Donc d’après toi, le fait que Tesla soit passé a deux doigts de la faillite, c’est du Fake ?<br /> Je te laisse relire l’article, il parle de Netflix et non de Tesla, qui a accumulé des pertes énormes depuis très longtemps.<br /> Netflix, elle, engrange des milliards de bénéfices chaque trimestre depuis des années.
dFxed
Je faisais un parallèle. Peut être que ces données te parlerons plus :<br /> Dette de Netflix en 2021 : 14,69 Milliards de $<br /> Dette de Netflix en 2022 : 18,01 Milliards de $<br /> Chiffre d’affaire en 2020 : 20 Milliards de €<br /> Chiffre d’affaire en 2021 : 26 Milliards de €<br /> Résultat net 2020 : 2,4 Milliards de €<br /> Résultat net 2021 : 4,51 Milliards de €<br /> Si la dette grandit plus vite que le bénéfice, cette entreprise génère donc des pertes. CQFD ?<br /> Sources<br /> boursier.com<br /> Chiffre d'affaires et résultat Netflix, comptes détaillés, bilan et compte de...<br /> Consultez les comptes détaillés de la société Netflix. Retrouvez le chiffre d'affaires et les résultats trimestriels, les tableaux de bilan et de compte de résultat.<br /> macrotrends.net<br /> Netflix Long Term Debt 2010-2022 | NFLX<br /> Netflix long term debt from 2010 to 2022. Long term debt can be defined as the sum of all long term debt fields. <br /> Netflix long term debt for the quarter ending March 31, 2022 was $14.535B, a 2.19% decline year-over-year. <br /> ...<br />
Peggy10Huitres
J’ai encore jamais testé Weetabix, faute de temps …
Zebion
Mais Netflix doit faire attention parce que ça peut devenir un cercle vicieux si ils touchent aux bonnes séries (il y en a déjà peu), si ils arrêtent des séries parce que les finances ne vont pas bien, il y a le risque que le nombre d’utilisateurs diminuent encore plus. La on parle des employés, mais ils vont certainement devoir arrêter des séries aussi. Et je ne parle même pas si ils augmentent encore leurs tarifs ou si ils arrêtent d’autoriser de partager. Perso j’ai encore Netflix, mais pas certain que je le garde longtemps (version 4k) parce que de 1 les autres sont moins chers pour la même qualité et même si il y a moins chez les autres, je trouve la qualité supérieure.
Zebion
Et voir si les actionnaires sont contents avec ce qu’il reste et ce qu’ils touchent, sinon ils quittent le navire.
dFxed
On est bien d’accord, il s’agit plus d’une entreprise en danger que d’une génératrice à pognon
HAL1
dFxed:<br /> Peut être que ces données te parlerons plus […]<br /> Probablement pas, vu que ces données ne sont pas correctes.<br /> Ce qui est amusant, c’est que le second lien que tu as donné montre justement que la dette de Netflix s’est réduite ces dernières années.<br /> https://www.nasdaq.com/articles/these-4-measures-indicate-that-netflix-nasdaq%3Anflx-is-using-debt-reasonably-well-2021-11
dFxed
Bon, ça serait bien de lire un peu avant de parler trop vite …<br /> Year to year quarterly growth : comparaison de la croissance par trimestre avec l’année précédente<br /> Mais vu qu’apparemment même ta source tu ne l’a pas lue :<br /> « The latest balance sheet data shows that Netflix had liabilities of US$8.05b due within a year, and liabilities of US$19.4b falling due after that. »<br /> Je vais donc enfoncer le clou, effectivement, j’ai été trop gentil en incluant que la dette a long terme.<br /> Sur ce, j’arrête cette conversation stérile.
HAL1
dFxed:<br /> Year to year quarterly growth : comparaison de la croissance par trimestre avec l’année précédente<br /> Et donc ?<br /> Ah, oui, juste : rien du tout.<br /> dFxed:<br /> Sur ce, j’arrête cette conversation stérile.<br /> On peut sans problème continuer la discussion, par contre ça serait bien d’arrêter d’affirmer des énormités aussi aberrantes que « Netflix fait des pertes », et sous-entendre qu’une entreprise côtée en bourse peut annoncer des bénéfices qui ne seraient réalisés en fait que parce qu’elle a emprunté davantage d’argent.
MqcdupouletBasquez
Bof, on met beaucoup de choses sur le dos des actionnaires.<br /> les actionnaires veulent des dividendes, en général pas plus.<br /> C’est humain je veux dire. J’ai pris des actions Ubisoft sur le coup par idéologie.<br /> Puis je me suis rendu compte qu’ils ne versaient jamais de dividendes.<br /> La premiere chose que je vais faire dès que l’action sera revenu au niveau d’achat: bah je revends.<br /> Le problème de Netflix, on ne va pas se le cacher, c’est qu’il y’a un enorme marché de traficotage où beaucoup de gens ne paient pas ce qu’ils devraient.<br /> Y’a 3-4 forfaits sur leur site, c’est pas pour arriver sur Aliexpress ou autre machin pour avoir un compte à 3€/mois ou partager entre les 15 membres de sa famille répartis sur toute la France.<br /> C’est pas bon ça et mis bout à bout, ce n’est plus un systeme viable.<br /> Donc oui, vaut mieux qu’ils licencient et qu’en prime, ils réglent ces problèmes tout en proposant d’avantage de contenus et partenariats, voir de rachats de plateformes.
Doss
Augmentation du CA car hausse du prix d’abonnement mais avec effet direct de baisse d’abonné donc il ce retrouve dans une situation avec peu de marge de manœuvre. Car a un moment l’augmentation de l’offre ne permettra plus de compensé le perte d’abonné.<br /> Bref, sur le long terme ce n’est pas viable.
HAL1
Au dernier trimestre, la perte d’abonnés a été due à la fermeture de Netflix en Russie. Au prochain, la société pense qu’elle en perdra environ 2 millions. Même si ça se confirme, ça représente moins d’un pourcent de ses clients.<br /> Sachant que Netflix va réduire ses coûts, je ne vois vraiment pas en quoi la situation a quoi que ce soit de préoccupante. Est-ce que Netflix va croître durant la prochaine décennie comme elle l’a fait sur les 10 dernières années ? Très probablement que non. Est-ce que l’entreprise va continuer à engranger des milliards de dollars de bénéfice par année ? C’est quasiment certain.
Doss
C’est toujour plus compliquer que ça, leur prévision était de + 2 millions pour au final perdre 200K. Pendent que Disney avait prévue 5 millions et en on eu 11… Bref, le trend est mauvais et comme dirait Ribery: « la routourne », donc faut prendre des décisions avant que ce soit pire.<br /> Après franchement pas de soucie pour les salariés Netflix, je pense qu’avoir Netflix sur son CV ne doit pas posé de probleme pour trouvé du taf
HAL1
Disney+ a 138 millions d’abonnés, là où Netflix en a 222 millions (60% de plus, une sacrée différence).<br /> Il n’y a pas si longtemps, Disney a lancé un avertissement par rapport à la croissance du nombre de ses abonnés, qui risquait dans le futur de ne pas être aussi rapide que prévue.<br /> Bref, mis à part Apple TV+ qui est un fiasco, les services de vidéo à la demande se portent bien, et il n’y a aucune raison de dire que « Netflix va mal ». Il est par contre évident que le début de la fin de la pandémie a eu un impact sur Netflix, sachant que beaucoup de personnes avaient pris un abonnement lors des confinements dans les différents pays.
Doss
Les prévisions pour Disney+ sont de 230 à 260 millions d’abonnés d’ici 2024. Pendant que Netflix a un trends a la baisse.
HAL1
Tu veux prendre le pari que Disney+ aura plus d’abonnés que Netflix en 2024 ?
Blackalf
Le sujet n’est pas une énième diatribe contre le système politique en France.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

She-Hulk : Disney+ vous donne rendez-vous en août pour cette avocate Marvel pas comme les autres
Sandman, Cyberpunk, Umbrella Academy... Netflix annonce sa Geeked Week à grand renfort de trailers
Chez Netflix, si vous n’aimez pas le contenu, vous pouvez démissionner
The Boys, saison 3 : en juin, ça va cogner sur Prime Video
For All Mankind : direction Mars dans le premier trailer de la saison 3
Netflix n'en a pas terminé avec Black Mirror
Prenant le contrepied de Netflix, Apple TV+ s'apprête à dégainer un nouveau film d'animation
Festival de Cannes : TikTok s'invite sur la croisette
Pour Dune Part. II, Denis Villeneuve a trouvé son empereur Padishah
Netflix dévoile un premier aperçu de sa prochaine série Resident Evil avant sa sortie estivale
Haut de page