"The Future Of", la série de The Verge qui imagine l'avenir de la tech, est disponible sur Netflix

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
26 juin 2022 à 11h30
4
The Future Of © Netflix / The Verge
© Netflix / The Verge

Une nouvelle série très intéressante vient de débarquer sur Netflix. Elle s'attarde sur les innovations de demain dans presque tous les secteurs imaginables.

Netflix nous abreuve régulièrement en contenus inédits (et en augmentations de prix) sur sa plateforme. Aujourd'hui, c'est une série documentaire assez originale qui débarque sur le service de SVoD américain. Réalisée en partenariat avec le site The Verge, The Future Of met en lumière les progrès futurs dans de multiples domaines. Les premiers épisodes sont disponibles dès à présent pour tous les abonnés.

Un futur prometteur ?

Ici, nous sommes loin du côté anxiogène d'un Black Mirror. En effet, The Verge a gardé une approche « plus factuelle » en s'associant à de nombreux experts. Ainsi, chaque épisode a droit à sa propre thématique. Le spectateur peut alors entrevoir l'avenir des jeux vidéo, des gratte-ciels, mais aussi de la mode ou encore des plantes d'intérieur. Des sujets un brin plus étonnants comme les chiens, le cheeseburger et la mort (au sens large) sont également évoqués.

La société de production 21 Laps Entertainment (Stranger Things, Free Guy, Real Steel…) est impliquée sur le projet. Les six premiers épisodes de The Future Of sont déjà disponibles sur Netflix. Un second arrivage de six épisodes supplémentaires est attendu le 28 juin prochain.

Netflix
  • La plus complète du marché
  • Séries originales souvent excellentes
  • Compression vidéo irréprochable

Le service américain n'est pas le plus populaire au monde pour rien. Avec une offre de contenus enrichie chaque semaine, une qualité vidéo toujours optimale et une expérience utilisateur très travaillée, la plateforme est un choix incontournable pour se divertir. Notre seul regret reste l'augmentation constante des tarifs d'abonnement, qui rend le service un peu moins attractif qu'à son lancement… Heureusement le nombre de séries et de films compense cette hausse.

Le service américain n'est pas le plus populaire au monde pour rien. Avec une offre de contenus enrichie chaque semaine, une qualité vidéo toujours optimale et une expérience utilisateur très travaillée, la plateforme est un choix incontournable pour se divertir. Notre seul regret reste l'augmentation constante des tarifs d'abonnement, qui rend le service un peu moins attractif qu'à son lancement… Heureusement le nombre de séries et de films compense cette hausse.

Source : The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
Chado
Bof bof.<br /> Je trouve cette série un peu vide.<br /> Ça reste mon avis.<br /> Mais je trouve que c’est trop utopique pour avoir un sens
Augusto
Carebear alert?<br /> Je ne sais pas de quoi demain sera fait, mais quand même, pour être optimiste aujourd’hui faut sacrément en vouloir…<br /> « la vie n’est que peine altesse. Ceux qui vous disent le contraire essaient de vous vendre quelque chose. »
_Troll
The verge, je m’attendais a une serie sur le theme de la verge.
Guillaume1972
C’est un peu compliqué mais il suffit de se concentrer sur les personnes de bonne volonté plutôt que sur les autres . Ceux du moyen-âge ne voyaient pas d’un très bon œil leurs lendemains également, mortalité infantile très importante, mortalité rout court a bas âge, problème de maladies, d’épidémies, etc. Et bien, on a beau être aussi pessimiste qu’on le veut mais nous sommes passés de 30 ans de moyenne d’âge a 75-80 ans. Pour être plus précis,. Nous avons mis un peu plus de 200 ans, au sortir des guerres Napoléoniennes, l’espérance de vie était redescendu à un peu plus de 30 ans. Quoiqu’il en soit, je préfère, et de très loin vivre comme je vais et même si je n’ai que « 50 ans » à mon époque que vivre dans un passé ou à 40 ans, j’aurai été considéré comme un vieillard. Dire que le futur n’est pas rose, personne ne peut le savoir. En ce qui me concerne, l’éducation est la clé de tout. Si les bientôt 8 milliards que nous allons être, on se contentait de vivre comme les indiens d’Amazonie, en optant de notre environnement que ce sont nous avons besoin pour vivre, alors le sort de la planète ne poserait pas autant de problème. Le problème vient plutôt des Américains et de tout ceux qui souhaitent vivre comme eux. Tout ceci est tout autant un problème de mentalité que d’éducation. Les médias font davantage une fixation sur les « Marseillais » que sur les personnes de bonne volonté ou idées ou innovations qui vont dans le bon sens, et pour beaucoup de personnes connaître la suite des « Marseillais » est autrement plus important que de se poser la moindre question sur l’environnement et sur le monde que nous devrons laisser à nos enfants.
Augusto
Je suis absolument d’accord sur la volonté ou pas de voir et se concentrer sur les Hommes de bonne volonté (n ‹ excluant pas du tout les femmes, au contraire, c › est une expression)<br /> Et je ne suis absolument pas endoctriné par les médias n’ayant pas la télé.<br /> Toutefois comme dans tout groupe humain il y a les meneurs et les suiveurs. Quelques indépendants qui tentent de faire tache d’huile au milieu de tout ça mais qu’elles sont leurs options ?<br /> Je crains que comme l’histoire nous l’a déjà montré, il va falloir attendre que l’espèce se sente prise au piège et craigne pour sa survie globale pour qu’un sursaut ait lieu.<br /> La génération qui vient a un travail titanesque. Les quadras dont je fais partie, et quincas dont vous êtes, avons le devoir de leur donner espoir et moyens mais à échelle individuelle. Et je crains (oui crains. Aucune certitude mais des inquiétudes) que ça ne suffise pas à échelle d’une vie, si longue soit elle.<br /> Mon avis est que nous sommes dans la direction des guerres napoléoniennes, vers une baisse drastique de l’espérance de vie, pour peut être après une amélioration plus forte encore… Mais à quel prix !
tfpsly
Guillaume1972:<br /> […] nous sommes passés de 30 ans de moyenne d’âge a 75-80 ans. […]<br /> A noter que l’espérance de vie de 30 ans est une moyenne très biaisée, due à la forte mortalité infantile. Il serait plus intéressante de comparer l’espérance de vie une fois le cap d’environ 5 ans passé <br /> +1 sur le fond : oui on a de sacré embûches qui nous arrivent dans la gueule (le réchauffement climatique est bien là, et il aurait fallu agir il y a 30 ans; les vagues migratoires sud vers nord vont se multiplier; retour de la guerre en Europe; prochaine crise économique qui s’annonce…). Mais on n’a pas (encore ?) connu de guerre mondiale dans notre génération, nos durée et qualité de vie (surtout en bonne santé), nos soins etc. ont énormément progressé ces dernières décennies.<br /> Pour revenir au sujet de l’article : le concept et le sujet sont intéressants, mais la réalisation lente, pas prenante. Même en regardant en 1,75x j’ai eu du mal à finir le premier épisode.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Très belle remise sur cette barre de son et son caisson de basse
Ford teste une nouvelle technologie de feux avant révolutionnaire
pCloud propose des réductions à couper le souffle sur ses solutions de stockage en ligne (-80%)
Pour la rentrée, cet écran gamer Samsung Odyssey G5 32 pouces est à prix fou !
Sony travaillerait sur un launcher PlayStation pour PC
Vous pouvez maintenant essayer Spotify gratuitement pendant 3 mois
Un smartphone dans sa version Pro à moins de 200€ ça vous intéresse ?
Ryzen 7000 : AMD confirme la présentation officielle de ses CPU le 30 août prochain
Combien de temps faut-il pour pirater une carte bancaire ?
Signal : des numéros de téléphone d'utilisateurs dans la nature (et ce n'est pas la faute de l'app)
Haut de page