Apple met à jour sa politique de confidentialité et tacle Google au passage

30 septembre 2015 à 08h18
Peu après avoir lancé la commercialisation de ses nouveaux iPhone 6s et 6S Plus, Apple a publié une nouvelle politique de confidentialité.

Alors qu'il aura fallu deux mois à Microsoft pour réagir de manière officielle face aux inquiétudes concernant la gestion de la vie privée au sein de Windows 10, la société Apple a mis à jour sa politique de confidentialité avec un mini-site dédié aux fonctionnalités d'iOS 9 et OS X El Capitan. Ce dernier passe en revue les différentes mesures de sécurité mises en place aux sein des appareils commercialisés par la firme.

Apple explique par exemple que les échanges effectués sur iMessage et FaceTime sont chiffrés de bout en bout tandis que le navigateur Safari bloque le chargement des sites suspects et utilise le mode sandboxing pour chaque onglet afin de confiner d'éventuelles attaques. Les données d'iCloud sont pour leur part chiffrées par Apple avant d'être stockées sur les serveurs de prestataires tiers et le fonctionnement de Siri est détaillé. Il est par exemple possible de ré-initialiser l'identifiant permettant d'obtenir des réponse pertinentes en fonction de l'historique des requêtes vocales. Retrouvez l'intégralité de la page en question.

Apple propose également une seconde page sur laquelle la société passe en revue les divers outils de sécurité mis à disposition auprès de l'utilisateur, qu'il s'agisse de paramétrer un mot de passe, Touch ID ou encore l'outil de géo-localisation de l'appareil. Bien entendu la société revient sur l'activation de l'authentification par deux facteurs ainsi que sur les bonnes pratiques à suivre, notamment face aux attaques par phishing.

08186668-photo-apple-hq-ban.jpg


Google en ligne de mire


A plusieurs reprises le PDG d'Apple Tim Cook s'est publiquement exprimé sur les pratiques de son concurrent Google, notamment sur le sujet de la vie privée. En juin dernier, au lendemain de la conférence Google I/O, l'homme a par exemple fait mention d'un service « passant au crible vos photos de famille afin de les revendre pour Dieu seul sait quel motif publicitaire ». Pour cette nouvelle politique de confidentialité, la société lance à nouveau une pique à peine déguisée :

Il y a quelques années de cela, des utilisateurs d'Internet ont commencé à comprendre que quand un service en ligne était gratuit, ils n'étaient pas le client. Ils étaient le produit. Chez Apple, nous pensons qu'il n'est pas nécessaire de sacrifier la confidentialité pour offrir une expérience utilisateur de qualité.

Selon un communiqué de Sagefrog, Apple est en pôle position des marques inspirant le plus confiance aux Etats-Unis. De son côté Google est en troisième place derrière Amazon.

A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Renault Clio 5 hybride : tout ce que l’on sait de la future citadine au losange
DeepNude : les copies de l'app aussi se font bannir de Github
Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
Existe-t-il un univers parallèle ? Une équipe de physicien va mener une expérimentation
Voiture autonome : PSA franchit une étape supplémentaire dans la conduite
Windows 10 bientôt libéré de tout mot de passe ? C'est l'objectif de Microsoft
La gamme Intel
La taxe GAFA tout juste adoptée ne plait pas du tout à Trump
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
Une
scroll top