Cover Flow : Apple gagne en appel face à Mirror Worlds

Guillaume Belfiore
Par Guillaume Belfiore, Rédacteur en chef adjoint.
Publié le 05 septembre 2012 à 12h08
Apple vient de gagner une bataille dans l'affaire qui l'oppose à la société Mirror Worlds l'ayant accusé d'avoir violé plusieurs de ses brevets.

0064000001961298-photo-logo-apple.jpg
En 2008, la société britannique Mirror Worlds avait déposé une plainte devant la cour du Texas à l'encontre d'Apple. Au coeur de la discorde, le spécialiste de la vente de mirroir par Internet, pointait les interfaces de Cover Flow - présentant les fichiers sous la forme de miniatures - du système de sauvegarde Time Machine ainsi que du moteur de recherche Spotlight. Le plaignant estimait qu'Apple avait copié l'ergonomie en affichant un flux de documents de manière chronologique et réclamait 208,5 millions de dollars pour chaque technologie adoptée par Apple soit au total 625,5 millions de dollars.

Cependant, selon le magazine Bloomberg, la cour d'appel de Washington explique que « les preuves n'étaient pas suffisantes pour soutenir le verdict du jury ayant pointé des violations pour chacun des points avancés ». Mirror Worlds avait précédemment expliqué que ses brevets étaient basés sur des travaux de recherche effectués par le professeur David Gelernter à l'Université de Yale et datant de 1999. La validité de ces derniers avait cependant été remise en cause en 2010.

0226000005387793-photo-cover-flow.jpg
Guillaume Belfiore
Par Guillaume Belfiore
Rédacteur en chef adjoint

Je suis rédacteur en chef adjoint de Clubic, et plus précisément, je suis responsable du développement éditorial sur la partie Logiciels et Services Web.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.