Uber s'essaye à la livraison de fleurs

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
02 août 2021 à 17h25
8

La livraison à domicile (et plus particulièrement de nourriture) a explosé durant la pandémie de COVID-19. Si bien que les principaux acteurs de ce milieu choisissent de diversifier toujours plus leurs services. C'est par exemple le cas d'Uber

Dès à présent, les utilisateurs d'Uber Eats peuvent se faire livrer des fleurs directement chez eux. C'est la grande nouveauté introduite la semaine dernière par l'entreprise aux États-Unis.

Pour le plaisir d'offrir

Ainsi, Uber permet de commander des fleurs via l'application Uber Eats dans plusieurs villes des États-Unis comme New York, Philadelphie, Chicago, Los Angeles, Dallas, Miami et bien d'autres. Pour cela, la firme a signé un partenariat avec FTD, un géant de l'industrie déjà spécialisé dans la livraison de fleurs. Des frais de port sont appliqués au même titre que sur les commandes incluant de la nourriture, sauf pour les abonnés Uber Pass.

Uber prévoit d'étendre cette option à l'ensemble du territoire américain à partir de début 2022. Les utilisateurs français ont également accès à ce service depuis février dernier sur tout le territoire. Uber Eats s'est associé avec les quatre enseignes d'Emova Group dans le but de livrer des fleurs à domicile en moins de 30 minutes (et à partir de 29,95€).

Source : Engadget

Modifié le 04/08/2021 à 11h22
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
6
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Coincée au Canada depuis 3 ans, la directrice financière de Huawei va enfin rentrer chez elle
Google cherche une porte de sortie à l'amiable pour sa dernière enquête antitrust européenne
Tim Cook se plaint des fuites internes… dans une note confidentielle qui fuite elle aussi
Amazon n'est plus anti-cannabis, la plateforme en assure même le lobby aux US
GitLab va entrer en Bourse
Rachat d'edX : quel avenir pour la plateforme d'apprentissage à but non lucratif ?
Levée de fonds record pour la startup française Sorare spécialisée dans les NFT
Après celui de Jean Castex, le pass sanitaire d'Emmanuel Macron est dévoilé sur les réseaux sociaux
Sécurité informatique : les entreprises adoptent de plus en plus le stockage en ligne, mais la sauvegarde sur bandes résiste
Amazon bannit plus de 600 marques chinoises de sa plateforme
Haut de page