Avec le concept Air4, Renault tease sa future 4L électrique

15 novembre 2021 à 14h25
23
renault-r4
© Renault

L'année 2021 marque l'anniversaire de l'emblématique 4L de Renault. L'occasion pour la marque au losange de rendre hommage à son modèle phare avec l'annonce d'un concept qui préfigurerait une future 4L 100 % électrique.

La 4L (vendue à 8 millions d'exemplaires en 30 années de carrière) fait l'objet de nombreux évènements et expositions organisés par Renault depuis le début de l'année 2021. Point d’apothéose de ces célébrations, la marque au losange s'est fendue d'un petit teaser énigmatique sur les réseaux sociaux :

Véritable revival ou simple restomod ?

Renault nous donne donc rendez-vous le 26 novembre pour la présentation de ce nouveau concept qui portera le nom de « Air4 ». Fait important, ce dernier a été conçu en partenariat avec The Arsenale, plateforme de vente en ligne de tous types de véhicules dits d'exception. Voitures, moto, vélos, bateaux… The Arsenale semble s'intéresser à tout ce qui bouge.

Sur son site internet, le vendeur en ligne parle d'une destination où « Renault et The Arsenale n'ont pas besoin de routes ». Une phrase énigmatique qui entretient le flou sur la nature réelle du véhicule « un peu fou » appelé à naître de cette collaboration.

Renault Air4 © Renault
© Renault

Aucun lien avec le projet « 4ever »

Si Renault et The Arsenale comptent bien entretenir le doute jusqu'au 26 novembre, les informations données il y a quelques mois par Luca De Meo peuvent dès aujourd'hui nous permettre d'y voir plus clair. À l'occasion de l'annonce de la Renaulution, le P.-D.G. du constructeur français avait bel et bien confirmé qu'un petit SUV électrique baptisé « 4ever » devrait voir le jour.

Prévue pour ressusciter la R4 , sa commercialisation n'interviendrait pas avant 2024. Il suivra la future R5 électrique , qui est prévue pour 2023. Le concept qui nous sera présenté dans quelques jours ne devrait donc pas avoir de lien avec le projet 4ever.

Source : Renault

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
23
14
Ccts
Ou alors ils vont la vendre en NFT uniquement comme pour l’alpine …à suivre.
ultrabill
Retour d’un vieux logo, musique originelle dans les nouvelles pubs Twingo et refrain « Johnny & Mary » dans les pubs, retour des Renault 4 et 5. Leur département « innovation » a été décimé par la COVID ou quoi ?
cpicchio
Faire du neuf en s’appuyant sur les icônes du passé, c’est ce qui marche dans l’automobile (ex : Fiat 500, Jeep qui décline la Wrangler depuis les années 40, …), surtout au moment d’un changement subit du thermique vers l’électrique.<br /> Après, la vraie question est pourquoi la 4L au lieu de la Twingo. Pour ma génération (50 ans), la 4L, c’était la voiture d’occaz du pauvre (pire que la 2CV qui avait déjà un côté décalé) sans aucun charme, alors que la Twingo est plus moderne dans le concept.<br /> En plus, cela ne parle pas du tout aux moins de 40 ans… Et comme je doute que la cible de cette voiture soit les 65 ans et plus, je m’interroge !<br /> La 5 est par contre très pertinente avec un beau design pour faire la fusion Clio + Zoé au niveau de la gamme.
Martin_Penwald
Non. Il est désormais dirigé par des gens nostalgiques de leur jeunesse.
MattS32
cpicchio:<br /> Après, la vraie question est pourquoi la 4L au lieu de la Twingo. Pour ma génération (50 ans), la 4L, c’était la voiture d’occaz du pauvre (pire que la 2CV qui avait déjà un côté décalé) sans aucun charme, alors que la Twingo est plus moderne dans le concept.<br /> En plus, cela ne parle pas du tout aux moins de 40 ans… Et comme je doute que la cible de cette voiture soit les 65 ans et plus, je m’interroge !<br /> La 4L est beaucoup plus «&nbsp;mythique&nbsp;», elle est à Renault ce que la 2CV est à Citroën (et elle s’est vendue bien plus que le 2CV, et que la Twingo, dont la version classique n’a même pas fait 1/3 des ventes de la 4L… et même plus que les deux réunies si on se limite à la version classique de la Twingo, avant son redesign qui a complètement flingué le concept).<br /> C’est une voiture à la mécanique simple, qui s’entretient et se bricole sans matériel spécifique, ce qui n’est déjà plus le cas de la Twingo, et du coup elle garde une certaine popularité chez les amateurs de mécanique.<br /> Et elle reste connue des jeunes, notamment grâce aux 4L Trophy, un rallye solidaire France-Maroc qui se coure exclusivement en 4L avec des équipages de moins de 30 ans, et qui est de plus en plus populaire dans les universités et grandes écoles, qui sont nombreuses à avoir leur association 4L Trophy.
jvachez
Une 4L sans son système de levier de vitesse original ce n’est plus une 4L !
MisterDams
Possible qu’il y ai un clin d’œil au levier pour passer la marche arrière !<br /> En tout cas pour l’instant le design de cette Air4 m’attire beaucoup moins que la R5, mais attendons de voir un résultat plus concret.
lejeferson
d’après certains site ce sera un drone (Air4) et quand on regarde mieux les images ça peut se tenir <br /> L'Automobile Magazine – 15 Nov 21<br /> Voiture volante : la Renault Air4 (et son drone) célèbre les 60 ans de la 4L...<br /> Renault et The Arsenal annoncent un concept de R4 volante baptisé Air4, pour les 60 ans de la 4L. Le véhicule sera présenté le 26 novembre.<br /> moi je pensais à une version cabrio fun vu le nom mais là on serait vraiment à 100% dans le showcar (ou showdrone du coup)
Blackalf
lejeferson:<br /> d’après certains site ce sera un drone (Air4) et quand on regarde mieux les images ça peut se tenir <br /> Ca se tient, les indices sont d’ailleurs dans l’article. ^^<br /> «&nbsp;Décollage le 26 novembre&nbsp;» et «&nbsp;Renault et The Arsenale n’ont pas besoin de routes&nbsp;».
ultrabill
cpicchio:<br /> Faire du neuf en s’appuyant sur les icônes du passé, c’est ce qui marche dans l’automobile<br /> «&nbsp;Les icônes du passé&nbsp;» : le marketing c’est bon, mangez-en. Il y a aussi «&nbsp;puiser dans l’ADN de la marque&nbsp;», ou «&nbsp;retrouver nos racines&nbsp;», ça marche bien quand une marque est en panne d’idées <br /> cpicchio:<br /> Après, la vraie question est pourquoi la 4L au lieu de la Twingo.<br /> Parce qu’avec la Twingo, Renault a raté sa cible : destinée aux jeunes, achetées par des vieux. Avec la R14 ou la Fuego, c’est un des fantômes qui terrorise encore Renault depuis des décennies
cpicchio
Oui mais elle a formidablement ratée sa cible car elle s’est très bien vendue (surtout la première). Une vente reste une vente alors que la R14 et la Fuego ont mal marché.
cpicchio
L’équivalent de le 2CV, ce n’est pas la 4L mais la 4CV. La 4L est d’une conception largement plus récente que la 2CV dont les prototypes datent de la fin des années 30.<br /> Là on parle d’un véhicule électrique. Donc l’ADN technique de la 4L ne s’applique pas et de toutes les façons, à part quelques passionnés, la 4L n’est pas un véhicule phare des youngtimers (et un peu plus pour les premiers modèles). Sans compter un design incompatible avec les contraintes des VE (contrairement à la 5 ou la Twingo). D’où pas mal de questions mais il faut attendre les premières présentations pour avoir une idée plus précise de là où Renault veut nous emmener.
Blackalf
Vous êtes sûr d’avoir lu l’article ?
MattS32
cpicchio:<br /> L’équivalent de le 2CV, ce n’est pas la 4L mais la 4CV. La 4L est d’une conception largement plus récente que la 2CV dont les prototypes datent de la fin des années 30.<br /> Je parlais de l’équivalent en terme de notoriété, pas du strict équivalent en termes techniques et historiques.<br /> La 4L est le plus gros succès de Renault, et même le plus gros succès de toute l’industrie automobile française (plus de 8M d’exemplaires, contre 5 pour la 2CV et à peine 1 pour la Renault 4CV…).<br /> C’est devenu un véhicule culte, comme la 2CV et la R5, les 3 voitures françaises à avoir encore aujourd’hui leur magazine dédié.<br /> cpicchio:<br /> la 4L n’est pas un véhicule phare des youngtimers (et un peu plus pour les premiers modèles)<br /> Euh oui, logique hein, elle est bien trop vieille pour les youngtimers, seuls les toutes dernières unités produites entrent dans cette catégorie… Ça a 60 ans la 4L…<br /> cpicchio:<br /> Sans compter un design incompatible avec les contraintes des VE (contrairement à la 5 ou la Twingo).<br /> Tu peux élaborer ? Je ne vois pas trop quelle contrainte pose problème ? Surtout que de manière générale l’électrification est considérée comme vecteur de souplesse sur le design, car elle lève beaucoup de contraintes…<br /> Et puis justement, la R5 ils vont déjà la faire en électrique. Ils vont pas en plus faire une Twingo, alors que la R5 est déjà là pour succéder à la Twingo… Un véhicule inspiré de la 4L est donc plus logique, pour se positionner sur un autre segment, celui des petits utilitaires familiaux (et avec sans doute une déclinaison en vrai utilitaire).
pecore
La 4L est assez vieille pour être rentrée dans la pop-culture. La Twingo pas encore, peut être plus tard. Pour l’instant la Twingo n’a QUE l’image de la voiture populaire, fonctionnelle mais sans charme. Peut être dans 20 ans.
Blackalf
Le temps embellit toujours les choses. Parce que mon père a eu un temps une Renault 6 (grandement basée sur la Renault 4), et je n’en garde pas un souvenir bien flatteur. ^^
cpicchio
MattS32:<br /> Tu peux élaborer ? Je ne vois pas trop quelle contrainte pose problème ? Surtout que de manière générale l’électrification est considérée comme vecteur de souplesse sur le design, car elle lève beaucoup de contraintes…<br /> Une 4L, c’est quand même un cube, donc aéro très moyenne. Or l’aéro, c’est un élément clé pour les VE.<br /> Sinon, le R5 ne succède pas à la Twingo mais à la Zoé (et surement aussi à moyen terme à la Clio).<br /> En terme de taille, c’est la Twingo qui est visée par la 4L.
cpicchio
Je pense que l’on a tous sa vision du véhicule selon son âge.<br /> Pour moi (50 ans), la Twingo a toujours été une petite voiture décalée (premier modèle) voir branchée (dernier modèle).<br /> Le second modèle était par contre insipide (sauf pour la version RS) même si le confort et la tenue de route était bonne pour son gabarit.<br /> La 4L était par contre la voiture des curés ou la seconde (voir troisième) voiture pourrie que l’on se trainait dans les années 80 / 90 dans les familles.<br /> Au delà des passionnés de voitures anciennes, je ne suis pas certain qu’elle ait encore aujourd’hui une image dans le grand public (on l’a vue dans ‹&nbsp;rien à déclaré&nbsp;› mais à part ceci, je n’ai pas d’autre image en tête contrairement à la 2CV qui a été conduite pas James Bond ou les bonnes sœurs dans les films avec De Funes).
MattS32
cpicchio:<br /> Une 4L, c’est quand même un cube, donc aéro très moyenne. Or l’aéro, c’est un élément clé pour les VE.<br /> Pas pire que de nombreux SUV électriques d’aujourd’hui…<br /> cpicchio:<br /> Sinon, le R5 ne succède pas à la Twingo mais à la Zoé (et surement aussi à moyen terme à la Clio).<br /> En terme de taille, c’est la Twingo qui est visée par la 4L.<br /> Luca di Meo a clairement dit que la Twingo allait être arrêtée, et c’est confirmé par la roadmap. Renault abandonne le segment A, pour se concentrer sur le B. La R5 devrait constituer l’entrée de gamme du segment B (pour rappel, elle est annoncée à 20000€ hors bonus), et la 4L pourrait être une segment B plus modulable et familiale.<br /> Historiquement, la 4L historique était plus grande que la R5 historique, rien ne permet de dire pour l’instant qu’il n’en sera pas de même pour la nouvelle 4L par rapport à la nouvelle R5.<br /> Perso je la verrai donc bien se positionner entre la R5 et le Kangoo (voire en remplacement de ce dernier). Les rumeurs parlent d’ailleurs d’un style SUV (sur la base de schémas trouvés dans des brevets déposés par Renault), donc si ça se confirme ça sera forcément «&nbsp;bodybuildé&nbsp;» par rapport à la 4L originale.<br /> cpicchio:<br /> La 4L était par contre la voiture des curés ou la seconde (voir troisième) voiture pourrie que l’on se trainait dans les années 80 / 90 dans les familles.<br /> Pour moi (37 ans), c’est au contraire la voiture baroudeuse increvable avec laquelle tu pars à l’aventure. Et c’est le cas pour beaucoup de gens de ma génération qui ont côtoyé des participants au 4L Trophy pendant leurs études (donc des gens qui ont fait leurs études après 2002-2003, quand le 4L Trophy a vraiment commencé à décoller). Alors que la Twingo, c’est juste la voiture d’étudiant pas chère.<br /> Netflix en a même fait un film il y a peu, avec Jean Reno, l’histoire de deux gars qui se font un road trip Espagne-Mali avec une 4L.<br /> Et je pense que c’est encore plus vrai à l’international. La 4L est probablement le modèle de Renault a avoir été fabriqué et vendu dans le plus grand nombre de pays (plus de 20 pays fabricants, une centaine de pays de commercialisation), et elle a notamment connu une belle carrière en Afrique et en Amérique du Sud, qui ont récupéré bon nombre de 4L européennes en fin de vie, alors que la Twingo est restée très européenne, doit y avoir pas loin de 80% de la production qui n’a jamais quitté le sol européen, le reste étant essentiellement pour l’Amérique du Sud.
wackyseb
Mais quelle horreur la 4L d’origine. Et quelle idée de ressortir ne serait-ce qu’un concept de la pire voiture de tous les temps. La 4L c’est la voiture du pauvre par excellence.<br /> C’est l’équivalent des LADA pour les pays russes.<br /> Autant le concept de la 2CV de citröen je comprend mais la 4L, je cherche encore<br /> Je suis en accord avec ceux qui parlent de la Renault 5 ou la Twingo comme des icones de la marque. Même si le design pas très flatteur de ces voitures ne m’a jamais converti.<br /> Et avec Renault, tu sais que la panne n’est jamais loin (oui c’est gratuit et çà fait plaisir de bon matin)
cpicchio
Il est vrai qu’un calculateur Bosch préfère tomber en panne sur une Renault que sur une BMW… <br /> Avec la baisse des pièces mécaniques et la part très importante des composants multi-sourcés, il y a une forme de convergence. Après, ce qui diffère, c’est la politique après-vente pour accompagner les problèmes.
Urleur
Surfer sur la mode retro… mais voilà, toutes entreprises automobiles peut très bien se crasher, car jouer sur la pulsion de l’acheteur c’est pas gagné. Ceux qui arrive à très bien faire l’exercice sont les Resto-mod comme cette superbe hyundai Grandeur EV, la particularité ? Simple la carrosserie n’as pas changé ! et c’est l’erreur des constructeurs à surfer sur cette vague à vouloir tout changé.
Jean-Loui
Y avait aussi une chanson de M. Fugain dédiée au modèle dans une pub au bord de la mer.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Stellantis augmente l'autonomie de plusieurs de ses citadines électriques
Le P.-D.G. de Renault estime que la pénurie impactera l'entreprise jusque mi-2022
Xubaka : il y aura une moto électrique française au CES, et elle est 100 % personnalisable
L'enseigne Carrefour va équiper ses parkings de 2 000 bornes de charge rapide
Xiaomi compte produire 300 000 véhicules électriques par an dans son usine de Pékin
Nissan dresse sa feuille de route à 2030 et mise (très) gros sur l'électrique
Kawasaki confirme le lancement de trois motos électriques en 2022
Si MacGyver avait eu une moto électrique, ç'aurait certainement été une CAKE
Renault fait de sa 4L une voiture volante, et ce n'est pas une blague
Voilà à quoi ressemble une trottinette de course, faite pour passer les 100 km/h
Haut de page