CES 2015 : Hisense relance la vidéoprojection laser avec écran de 100 pouces

07 janvier 2015 à 05h59
0
Déjà bien balisé, le principe de la projection laser revient sur le devant de la scène grâce au chinois Hisense : distance de recul minimale et qualité d'image sont mises en avant, avec affichage sur une surface de 100 pouces, soit 2,54 mètres.

Connue depuis des années, la vidéoprojection laser peine à se frayer un chemin vers nos salons, desservie par son coût, que ne justifie pas toujours la qualité d'image obtenue. Pour le chinois Hisense, il serait cependant malvenu d'abandonner toute ambition à son égard dans l'univers grand public. Au CES de Las Vegas, il étaie ses dires avec la présentation d'un nouveau vidéoprojecteur reposant sur cette technologie, le Vidaa Max.

01C2000007841427-photo-hisense-vidaa-max.jpg

Première particularité, et non des moindres : alors qu'on laisse souvent à l'utilisateur le soin d'acheter sa propre surface de projection, Hisense livre son Vidaa avec un écran imposé, couvert d'un revêtement visant à limiter les aberrations optiques qui risquent de survenir lors d'une projection à très courte distance, la lampe qui anime le Vidaa Max ne demandant que 48 cm de recul pour un affichage optimal. Hisense avance une luminosité maximale de 7000 lumens en sortie d'ampoule (avant la réflexion sur l'écran donc), et une durée de vie de l'ordre de 25 000 heures pour cette dernière.

En situation (pièce légèrement plongée dans la pénombre), l'image se révèle très convaincante, contrastée et dynamique sur des sources de bonne qualité. On pourra en revanche déplorer que Hisense s'en tienne au 1080p sur une si grande surface d'affichage, ou l'Ultra HD commence à prendre tout son sens. Le fabricant assure qu'il dispose d'une version 4K sur sa feuille de route, mais celle-ci ne devrait pas voir le jour avant la fin de l'année.

01C2000007841429-photo-hisense-vidaa-max.jpg

Livré avec son écran, ainsi qu'avec un caisson de basses, le Vidaa Max sera prochainement commercialisé aux États-Unis pour environ 6000 dollars, prix public conseillé. À Las Vegas, Hisense fait grand cas de ce premier projecteur finalisé, après plusieurs années passées à présenter des prototypes. En parallèle, le chinois affirme travailler sur des déclinaisons plus « flexibles » de son projecteur, pour parvenir par exemple à des modèles que l'on pourrait accrocher au mur.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Cyberpunk 2077 : malgré les promesses de CD Projekt, le studio passe en mode crunch
L'énergie nucléaire continue de perdre du terrain face au solaire et à l'éolien
Orange : un forfait 5G avec data illimitée pour 80 euros par mois pourrait être bientôt lancé
Un ancien cadre dévoile la stratégie de Facebook pour être aussi addictif que le tabac
Fortement attendue, l'application britannique de traçage de la COVID massivement téléchargée
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
Enchères 5G : Orange montre ses muscles, Free Mobile en retrait, le bilan de ce jour 1
PlayStation 5 : le gameplay de Demon's Souls montré par Sony ne tournait pas en 4K
USA : 90% des voitures devront être électriques d'ici 2050 pour atteindre les objectifs climatiques
scroll top