YouTube signe avec 3 sociétés de gestion des droits d'auteurs

25 novembre 2010 à 15h31
0
00B4000002038366-photo-youtube-mikeklo-logo.jpg
Après avoir signé un accord avec l'éditeur Hachette pour la numérisation de 40 000 à 50 000 ouvrages la semaine dernière, la plate-forme de vidéo en ligne YouTube annonce aujourd'hui trois nouveaux contrats, cette fois dans le domaine des œuvres cinématographiques, télévisuelles et des arts visuels.

La SACD (Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques), la SCAM (Société Civile des Auteurs Multimedia) et l'ADAGP (Société des auteurs dans les arts graphiques et plastiques) ont en effet accepté de se rapprocher de la filiale de Google. En bénéficiant de la popularité de YouTube, les artistes rattachés à ces cabinets de gestion de droits d'auteurs pourront être rémunérés lorsque leurs oeuvres seront diffusées sur le réseau.

Il semblerait donc que la technologie Content ID ait fait ses preuves auprès des professionnels. Pour rappel cette dernière permet d'identifier, et le cas échéant de filtrer, les contenus audio ou vidéo protégés par des droits d'auteurs. Dans un communiqué officiel, Pascal Rogard, directeur général de la SACD, qui regroupe près de 50 000 auteurs du cinéma, de l'audiovisuel et du spectacle vivant, déclare : « Dorénavant, les auteurs membres des sociétés d'auteurs françaises recevront une juste rémunération pour l'exploitation de leurs œuvres sur YouTube. ».

A l'instar de son récent rapprochement avec la SACEM au mois de septembre, plutôt que de négocier avec les sociétés de production Google semble donc vouloir se rapprocher directement des cabinets qui gèrent les droits d'auteurs, un gage de confiance pour les artistes et ainsi que pour les distributeurs. Il faut dire que par le passé Google fut accusé plusieurs fois de violation de propriété intellectuelle. Outre les affaires liées au moteur d'actualités Google News ou à Google Books, YouTube fut notamment poursuivi en justice par Viacom (MTV Networks, Paramount Pictures, Comedy Central etc...) pour la diffusion d'extrait télévisés. En France, c'est l'INA (l'Institut National de l'Audiovisuel) qui avait déposé une plainte en remettant en cause le système de protection des contenus du site. Reste à savoir si ces nouveaux accords inciteront les groupes médiatiques à proposer leurs contenus sur YouTube.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
Audi fait la promotion de son e-tron... aux stations de recharge Tesla
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Le jeu de rôle anti-Brexit
Un timbre en édition limitée pour célébrer les 50 ans du premier pas sur la Lune
Pampers se lance dans les

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top