En 2023, la vidéo consommera 75 % de la bande passante 3G/4G !

le 04 décembre 2017 à 18h48
0
D'ici 2023, les trois-quarts du trafic 4G et 5G sur les smartphones et tablettes seront le fait du visionnage de contenus vidéo, estime Ericsson dans sa dernière étude Ericsson Mobility Report.

Les Millenials, principaux consommateurs de vidéo sur Internet



La vidéo gagne du terrain sur les terminaux mobiles, mais n'a pas encore dit son dernier mot. En 2017, elle a occupé la moitié de la bande passante sur les smartphones et tablettes. Et même ci cela paraît beaucoup, les spécialistes d'Ericsson prédisent que la part de la vidéo montera à 75 % d'ici cinq ans.

Les principaux consommateurs de vidéo sont les « Millenials » (les 20-35 ans). Sur leurs terminaux mobiles, ces derniers regardent 2,5 fois plus de vidéos que les plus de 45 ans. En même temps, dans 12 des 14 pays où Ericsson a mené ses sondages, ce sont aussi les Millenials qui ont été les plus nombreux à exprimer des jugements négatifs au sujet des performances actuelles du réseau 4G. Cette génération étant la principale consommatrice de services de télécommunications, en termes monétaires, les opérateurs à travers le monde seront obligés d'investir dans leurs réseaux afin de satisfaire leurs attentes.

A l'heure actuelle, 28 % des 15-24 ans regardent 1 à 3 heure(s) de vidéo sur Internet, 17 % regardant entre 3 et 6 heures. C'est quasiment six fois plus que les plus de 45 ans.

01F4000008358648-photo-opel-onstar-4g-wi-fi.jpg


D'ici 2023, 16 % des abonnés devraient disposer de la 5G



Tous usages confondus, à l'horizon 2023, les spécialistes d'Ericsson s'attendent à une consommation de 17 Go par ligne téléphonique et par mois. A titre de comparaison, ce chiffre se situe aujourd'hui à 2,9 Go. D'ici 2023, 1 milliard de puces 5G devraient être en circulation, dont 37 % en Amérique du Nord et 34 % en Asie du Nord-Est. En Europe, la progression de la 5G devrait être plus modeste, couvrant seulement 16 % des abonnés.

En Afrique et au Moyen-Orient, 90 % des lignes devraient être au moins en 4G.

Le trafic mobile, actuellement estimé à 14 exaoctets, devrait croître à 110 exaoctets d'ici 2023, soit l'équivalent de 5,5 millions d'années de visionnage de vidéos en HD.

Voir aussi :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés : Streaming vidéo
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Neo Geo Mini : trois éditions collector Samourai Shodown, limitées à 5000 exemplaires
Boostés par la fibre, les opérateurs ont réalisé des investissements record en 2018 (Arcep)
Après 4 ans, AMD rejoint la liste Fortune 500
Alt-Frequencies : la voix de la révolution (🎧 article à écouter)
Google Duo permet désormais les appels de groupe (comme son nom ne l'indique pas)
Tesla : Elon Musk prévoit des livraisons record ce trimestre
Freebox Delta : notre test complet du Player
Amazon préparerait un bracelet Alexa capable de comprendre les émotions
Élections européennes : des applis veulent vous aider à faire votre choix
NVIDIA sort un teaser
scroll top