En 2023, la vidéo consommera 75 % de la bande passante 3G/4G !

04 décembre 2017 à 18h48
0
D'ici 2023, les trois-quarts du trafic 4G et 5G sur les smartphones et tablettes seront le fait du visionnage de contenus vidéo, estime Ericsson dans sa dernière étude Ericsson Mobility Report.

Les Millenials, principaux consommateurs de vidéo sur Internet

La vidéo gagne du terrain sur les terminaux mobiles, mais n'a pas encore dit son dernier mot. En 2017, elle a occupé la moitié de la bande passante sur les smartphones et tablettes. Et même ci cela paraît beaucoup, les spécialistes d'Ericsson prédisent que la part de la vidéo montera à 75 % d'ici cinq ans.

Les principaux consommateurs de vidéo sont les « Millenials » (les 20-35 ans). Sur leurs terminaux mobiles, ces derniers regardent 2,5 fois plus de vidéos que les plus de 45 ans. En même temps, dans 12 des 14 pays où Ericsson a mené ses sondages, ce sont aussi les Millenials qui ont été les plus nombreux à exprimer des jugements négatifs au sujet des performances actuelles du réseau 4G. Cette génération étant la principale consommatrice de services de télécommunications, en termes monétaires, les opérateurs à travers le monde seront obligés d'investir dans leurs réseaux afin de satisfaire leurs attentes.

A l'heure actuelle, 28 % des 15-24 ans regardent 1 à 3 heure(s) de vidéo sur Internet, 17 % regardant entre 3 et 6 heures. C'est quasiment six fois plus que les plus de 45 ans.

01F4000008358648-photo-opel-onstar-4g-wi-fi.jpg


D'ici 2023, 16 % des abonnés devraient disposer de la 5G

Tous usages confondus, à l'horizon 2023, les spécialistes d'Ericsson s'attendent à une consommation de 17 Go par ligne téléphonique et par mois. A titre de comparaison, ce chiffre se situe aujourd'hui à 2,9 Go. D'ici 2023, 1 milliard de puces 5G devraient être en circulation, dont 37 % en Amérique du Nord et 34 % en Asie du Nord-Est. En Europe, la progression de la 5G devrait être plus modeste, couvrant seulement 16 % des abonnés.

En Afrique et au Moyen-Orient, 90 % des lignes devraient être au moins en 4G.

Le trafic mobile, actuellement estimé à 14 exaoctets, devrait croître à 110 exaoctets d'ici 2023, soit l'équivalent de 5,5 millions d'années de visionnage de vidéos en HD.

Voir aussi :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
scroll top