SelectTV : 19 dollars pendant un an pour un catalogue de streaming international

Si Netflix ou CanaPlay ne sont pas encore à votre goût, il existe d'autres alternatives parmi lesquelles SelectTV.

SelectTV se présente comme la plus grosse bibliothèque de divertissements télévisés au monde. Le service rassemble plusieurs milliers de chaînes populaires dans 150 pays et propose une lecture illimitée.

Plus précisément, l'utilisateur a accès à un catalogue de 300 000 épisodes de séries télévisées, 200 000 films, 50 000 stations de radio et 5000 flux en direct de chaines télévisées. Basé en ligne, SelectTV s'intègre à Google Cast et la lecture peut donc être effectuée depuis n'importe quel appareil.

Pour la lecture d'un contenu en VoD, SelectTV compare tous les prix des principaux fournisseurs selon la qualité de lecture choisie. Il s'agit donc de rassembler au sein d'une même interface l'ensemble des offres gratuites et payantes pour se passer complètement du service de télévision classique.

0190000008532202-photo-selecttv.jpg
0190000008532204-photo-selecttv.jpg


L'abonnement annuel est normalement proposé à 2,99 dollars par mois, soit 36 dollars par an. Profitez de ce bon plan pour ne payer que 19 dollars pour un an ou 49 dollars pour trois ans.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Amazon annule son MMO sur Le Seigneur des Anneaux
Comparatif des meilleures chaises de bureau ergonomiques (2021)
Test Sony Bravia XR-55A90J : le téléviseur OLED qui en met plein la vue
Quel est le meilleur service de SVoD pour regarder votre film ou série du samedi soir ?
Resizable BAR : le point sur la technologie, les performances chez NVIDIA
D’ici fin 2021, on pourra utiliser Starlink en mobilité (avec une grosse antenne quand même)
Quel est le coût d’entretien d’une voiture électrique ?
Comparatif des meilleurs smartphones à - 300€ (2021)
Test ASUS ROG Flow X13 : quand RTX 3080 en perfusion rime avec frustration
Google : le FLoC ne fait pas l'unanimité chez Microsoft et Opera
Haut de page