SFR gagne de nouveaux clients mais voit ses profits couler

01 juin 2018 à 15h36
0
SFR continue d'augmenter la taille de son parc d'abonnés au troisième trimestre. Une tendance qui ne suffit pas à relever la barre sur le plan financier, où l'opérateur subit encore la baisse des prix.

00F0000005533401-photo-ancien-logo-de-sfr.jpg
Le bilan de SFR continue de s'assombrir au troisième trimestre. La filiale de Vivendi affiche un recul de son chiffre d'affaires de 10,5% sur un an, entre juillet et septembre. Celui-ci atteint 7,6 milliards d'euros, ce que l'opérateur impute à « l'impact des baisses de prix liées au contexte concurrentiel et des diminutions de tarifs imposées par les régulateurs ».

La branche la plus affectée de SFR est le mobile, qui chute de 16,5% sur un an, à 4,6 milliards d'euros. Sur les neuf premiers mois de l'année, l'opérateur revendique une croissance nette de son parc d'abonnés de 1,2 million de clients, portant le total de ses abonnés mobiles à 17,7 millions en septembre, en hausse de 7,8% comparé à l'année dernière. Le parc total de clients mobiles de SFR s'élève quant à lui à 21,2 millions.

Maîtriser les coûts de développement

En ce qui concerne le chiffre d'affaires de l'activité Internet haut débit et fixe, il s'établit à 2,9 milliards d'euros, en léger recul de 0,2 % sur un an. SFR revendique un parc Internet fixe de 5,2 millions d'abonnés, en hausse de 134 000 clients nets comparé à la fin 2012 « avec une accélération des recrutements sur la fibre optique ». Mais l'opérateur ne donne pas le détail de ses abonnés fibre, pas plus que de ses abonnés 4G.

SFR rappelle en revanche qu'il aura déployé la 4G dans 1 200 villes d'ici la fin de l'année, contre 2 100 pour Bouygues Telecom. Afin d'accélérer le déploiement, les deux opérateurs ont entamé en juillet des négociations exclusives portant sur la mutualisation d'une partie de leurs réseaux mobiles.

Ce contrat permettra à SFR de continuer à investir dans son réseau en en maîtrisant les coûts. Engagé dans un plan d'adaptation, l'opérateur indique avoir réduit ses coûts de 900 millions d'euros depuis la fin 2011. En perte de profitabilité, SFR a vu son bénéfice avant impôt chuter de 38% ce trimestre, à 334 millions d'euros.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Infos US de la nuit : Débat sur la valorisation de Snapchat, Soros se renforce dans Microsoft
Free Mobile : le nombre de nouveaux abonnés progresse, mais plus faiblement
Sony lance des clés USB 3.0 rapides en métal
Guerre de brevets : Samsung reconnait sa culpabilité mais ne doit pas autant d'argent à Apple
Fidélisation client : Peoplestay obtient 550..000 euros
Avion : Gogo proposera bientôt le téléphone et le SMS en vol
Location de véhicules entre particuliers : les députés reculent, les sites critiquent
Snapchat : Evan Spiegel, 23 ans, refuse 3 milliards de Facebook
Microsoft inaugure un nouveau centre de lutte contre le cybercrime
Criteo double ses bénéfices sur un an et rassure le marché
Haut de page