Orange lance Cash, un concurrent d'Apple Pay

Thomas Pontiroli
19 octobre 2015 à 11h14
0
Après avoir annoncé la création d'une banque en ligne 100 % mobile en France en 2016, Orange lance une application, rivale d'Apple Pay, dédiée au paiement sur smartphone.

Testé depuis un an dans quatre villes dont Strasbourg et Rennes, Orange Cash est déployé plus largement en France. Ce service est la nouvelle tentative d'Orange de percer dans les paiements mobiles après l'échec de Moneo. Il s'agit d'une application gratuite à destination du parc d'abonnés Orange, ce qui devrait lui assurer une base confortable puisque l'opérateur compte près de 23 millions de clients, à ce jour, dans l'Hexagone.

Lancé en partenariat avec Visa, le service réclame que l'on préenregistre son numéro de carte bancaire afin de l'utiliser. Ensuite, les transactions pourront être réalisées avec son mobile, sans carte donc. À plusieurs conditions : que le smartphone concerné soit compatible avec la technologie de communication NFC, qu'il soit sous Android ou Windows Phone et ait une ROM Orange, que les magasins aient un terminal NFC, et que la somme payée reste inférieure à 20 euros - le plafond légal des paiements sans contact en France.

Comme une carte bancaire ?



Se voulant complet, Orange Cash propose néanmoins une parade pour les achats dépassant ce montant : dans ce cas, l'appli réclame que le client saisisse un code pour payer, comme avec une carte bancaire.


00C8000008210512-photo-orange-cash.jpg
00C8000008210514-photo-orange-cash.jpg
00C8000008210516-photo-orange-cash.jpg
00C8000008210518-photo-orange-cash.jpg


Comme les services concurrents tels qu'Apple Pay ou Android Pay, Orange Cash permet aussi de réaliser des transactions sur Internet. Pour cela, une carte de paiement virtuelle à usage unique est générée pour une durée de validité de 24 heures. « Elle s'utilise exactement comme une carte bancaire classique sur le site e-commerce du marchand », souligne Orange. Côté sécurité, l'opérateur tient également à rassurer le client.

« Votre service est stocké dans un espace sécurisé de votre carte SIM et les communications entre votre mobile et Wirecard sont sécurisées » et « vos données personnelles ne sont pas transmises au cours d'un paiement et ne peuvent pas être frauduleusement récupérées par un tiers », explique l'opérateur. Pour amorcer la pompe, Orange offre 10 euros et 150 000 bons plans. En 2016, il lancera une banque mobile.


À lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
Windows 10 bientôt libéré de tout mot de passe ? C'est l'objectif de Microsoft
Voiture autonome : PSA franchit une étape supplémentaire dans la conduite
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
Une
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Google admet écouter certaines de vos requêtes vocales pour améliorer ses services
scroll top