Bouygues déplore le manque d'intérêt de Free pour ses antennes

14 janvier 2014 à 09h12
0
Après le courrier de Maxime Lombardini, voici le courrier d'Olivier Roussat. Le patron de Bouygues Telecom rappelle avoir proposé son aide à Free pour le déploiement de son réseau mobile.

0104000006007634-photo-olivier-roussat-pdg-bouygues-telecom.jpg
Olivier Roussat, PDG de Bouygues Telecom
C'est au tour d'Olivier Roussat d'écrire à Free Mobile. Dans un courrier que s'est procuré le journal Les Échos, le PDG de Bouygues Telecom rappelle avoir proposé son aide au quatrième entrant dans la téléphonie mobile et ce, dès 2010. Une proposition qui n'aura reçu que très peu d'écho auprès de la société de Maxime Lombardini.

« Force est de constater que votre société ne paraît pas avoir marqué un grand intérêt pour ces opportunités », écrit Olivier Roussat. Sur 6 700 sites proposés par la filiale du groupe BTP, seulement 5 ont été déployés. Face au mutisme de Free, Bouygues aurait formulé une nouvelle offre - bien plus complète - à l'automne 2012, indique le quotidien.

Cette fois, Free se serait montré davantage réceptif aux avances de Bouygues Telecom, même si le nombre de sites déployés (670) reste « modeste » selon Olivier Roussat. D'après ce dernier, Free Mobile ne respectera pas à temps son obligation réglementaire de couvrir les trois quarts du territoire français d'ici l'année prochaine, ce qui passerait par le déploiement de 6 000 sites.

Ça n'est pas le premier échange épistolaire entre les deux opérateurs. Il y a un peu plus de deux mois, Maxime Lombardini écrivait à Bouygues mais aussi SFR avec en copie l'Autorité de la concurrence et le Régulateur des télécoms. L'objet du courrier était de solliciter une place dans le projet de mutualisation des antennes 4G entre les deux opérateurs, considérant meme qu'un tel accord était « juridiquement critiquable ».

Pour Olivier Roussat, le but de la manoeuvre aujourd'hui semble être de rappeler sa bonne foi vis-à-vis de la concurrence, tout en égratignant au passage l'accord d'itinérance entre Free et Orange.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Motorola confirme l'arrivée du Moto X en France
Groupon rachète ideeli, spécialiste de la mode
YouTube facilite la modération des commentaires
Le fondateur de WordPress
Canonical restreint le support d'Ubuntu Touch sur la gamme Nexus
 Face à l'affaire PRISM, Mozilla rappelle l'importance d'un navigateur open source
Bouygues lance un routeur 4G pour entreprises, associé à 50 Go de trafic
Twitter inaugure un nouveau design, en phase avec ses applications mobiles
Infos US de la nuit : François-Henri Pinault dans le capital de Square
Google rachète Nest Labs, spécialiste de la domotique pour 3,2 milliards de dollars
Haut de page