4G : Bouygues annonce couvrir 63% de la population, offre d'essai et forfait 16 Go

25 septembre 2013 à 21h27
0
Bouygues Telecom a dévoilé mercredi soir les modalités d'entrée en vigueur de son réseau 4G au 1er octobre. Il promet une couverture nettement supérieure à celle de ses concurrents dès l'activation complète de son réseau, le 1er octobre prochain, avec 63% de la population.

00A0000005626482-photo-logo-4g-lte-bouygues-telecom.jpg
Il laissait jusqu'ici entendre qu'il serait en mesure de proposer la 4G à 40% environ de la population française... pour mieux préparer son effet d'annonce : à cinq jours de l'échéance à laquelle il sera officiellement autorisé à exploiter la 4G sur la bande des 1800 MHz, Bouygues Telecom a annoncé mercredi que la couverture s'étendrait en réalité à 63% de la population. Un chiffre qu'il estime bien supérieur à celui avancé par ses concurrents, et qu'il associe surtout à une couverture immédiatement opérationnel, sans que la promesse ne soit formulée au futur ou au conditionnel. Les intéressés pourront consulter la couverture exacte et voir s'ils sont concernés sur le site de l'opérateur.

En suivant cette logique, 40 millions de Français seront donc en mesure de profiter de sa 4G au 1er octobre. La zone de couverture, centrée en premier lieu sur les zones denses (villes et agglomérations) englobe par ailleurs 70% des entreprises, s'est félicité mercredi Olivier Roussat, directeur général de Bouygues Telecom. « Le nerf de la guerre, c'est la couverture », a-t-il clamé lors d'une conférence de presse. « Et nous sommes en mesure de faire de la 4G sur toutes les plages de fréquence autorisées, ce qui fait que nous sommes compatibles avec tous les smartphones du marché », a-t-il encore glissé, faisant peu discrètement allusion à l'iPhone 5 d'Apple, dont la version française ne fonctionne en 4G que sur la bande des 1800 MHz.

Pour accompagner ce lancement, Bouygues Telecom a annoncé la mise en place d'un nouveau forfait au sein de sa gamme 4G autorisant jusqu'à 16 Go de données en accès à Internet avant réduction des débits à 59,99 euros par mois, sans mobile et sans engagement. L'opérateur va également proposer en boutique une offre d'essai gratuite et sans engagement autorisant un mois d'accès à son réseau 4G. Ses autres forfaits 4G avaient pour mémoire été annoncés fin août et restent valables pour des souscriptions intervenant avant le 10 janvier 2014, avec des tarifs toutefois légèrement revus à la baisse et quelques options supplémentaires résumées ci-dessous.

01CC000006665882-photo-forfaits-4g-lancement-bouygues-telecom.jpg


Pour la suite de ses déploiements, Bouygues Telecom ne livre aucun objectif chiffré, préférant capitaliser sur ces « 63% » supérieurs aux déploiements annoncés par ses concurrents SFR et Orange. Interrogé par nos soins, l'opérateur se contente d'indiquer que les conditions d'obtention des licences liées au 800 MHz imposent des objectifs de couverture à horizon 2015 et qu'il estime être bien parti pour les atteindre.

Rappelons par ailleurs que Bouygues Telecom accueillera dès 2014 l'opérateur virtuel Virgin Mobile sur son réseau 4G, lequel n'a pas encore révélé ses offres en la matière.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
scroll top