Transatel étend son forfait EasyPass+ au Benelux

12 décembre 2011 à 17h25
0
L'opérateur Transatel Mobile, MVNO rattaché aux infrastructures de Bouygues Telecom et Orange en France, annonce l'extension de son forfait transfrontalier EasyPass+.

Facturé entre 29 euros sur un engagement de 24 mois pour 2 heures de communication et 360 SMS et 145 euros pour 18 heures d'appels et 3240 SMS, les forfaits de la gamme EasyPass+ présentent l'avantage de pouvoir effectuer des appels depuis et vers plusieurs pays limitrophes à la France pour un tarif unique. Après avoir mené une première expérience entre la France et la Suisse, Transatel Mobile annonce l'extension de son forfait à la Belgique, aux Pays-Bas et au Luxembourg.

0226000004817184-photo-transatel-easypass.jpg


La mise en oeuvre de tels forfaits repose sur une technologie développée en interne baptisée « multi-IMSI ». Celle-ci se caractérise par l'insertion de plusieurs numéros de téléphone au sein d'une seule et même carte SIM. Dès son arrivée sur le sol étranger, le grand voyageur sera ainsi automatiquement basculé vers les réseaux partenaires de Transatel Mobile, à savoir Base et Mobistar en Belgique, Orange en Suisse, Tango au Luxembourg et Telfort aux Pays-Bas.

Notons que Transatel a également négocié des forfaits de connexion Internet mobile. Ces derniers varient en fonction des pays et proposent 200 Mo, 500 Mo, 1 Go voire le transfert illimité de data.

0226000004817186-photo-transatel-easypass.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
scroll top